Des “hélicoptères” dans la construction: risques

11.03.2016
Pour polir des dalles en béton, on utilise une talocheuse, aussi appelée “hélicoptère”. Sa manipulation requiert une certaine maîtrise. Plus d’explications ci-dessous sur le mode d’emploi de cet outil et les risques que comporte sa manipulation.

Mode d’emploi

Le béton frais est coulé à l’endroit souhaité. Le béton nivelé est ensuite vibré et compacté à l’aide de poutres vibrantes. On procède ensuite à diverses opérations visant à obtenir l’aspect lisse final. L’une d’entre elles consiste à épandre une couche de finition, ce qui peut provoquer un dégagement de poussière de quartz. Après la finition de la dalle, celle-ci est traitée avec un “curing compound”.

Le béton coulé devant être partiellement durci, le talochage a souvent lieu la nuit, après la journée de travail. Il arrive parfois qu’une seule personne s’en charge, de sorte que les mesures relatives aux travailleurs occupés isolément doivent être prises. En outre, ces activités sont fréquemment exécutées dans des caves, des garages ou des tunnels, par exemple, de sorte qu’il convient également de prendre les dispositions relatives aux travaux dans des espaces confinés.

Risques

Outre les dispositions relatives aux travailleurs occupés isolément et aux travaux dans des espaces confinés, les risques suivants, liés à la sécurité et la santé, peuvent se présenter lors de l’exercice de ces activités:

  • contact avec des éléments en rotation;
  • risques de brûlures;
  • nuisances sonores;
  • intoxication au monoxyde de carbone;
  • nuisances liées à la poussière;
  • contact avec des substances dangereuses.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article “Hélicoptère … attention danger !” à la page 7 du journal d’information du Comité National d’Action pour la sécurité et l’hygiène dans la Construction (CNAC): CNAC info n°48 – 3e trimestre 2008 (PDF).

Conditions de travail

Comme nous l’avons dit précédemment, ces activités sont principalement effectuées en dehors des heures normales de travail, de sorte que, les conditions de travail précaires peuvent survenir. Il est, par exemple, déjà arrivé que des travailleurs au noir et des illégaux soient victimes d’intoxications en effectuant ce type de tâches, les mesures de sécurité laissant à désirer.

À titre d’exemples, voici une sélection d’articles de journaux faisant état d’intoxications au monoxyde de carbone lors de l’exécution de travaux de ce type:

L’installation de chauffage utilisée dans les logements d’ouvriers étrangers peut également être à l’origine d’intoxications. Lisez à ce sujet l’article suivant, publié dans ‘La Meuse’: Décès de deux ouvriers roumains à Herstal: le propriétaire a été placé sous mandat d'arrêt.

Pour plus d’informations