Campagne contre l’arrachement de caténaires

Au printemps 2015, Infrabel a lancé, en collaboration avec la fédération belge du transport Febetra, la Confédération construction et la Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction (FEGC), une action de sensibilisation destinée aux chauffeurs de camions. Pour cette action, Infrabel a créé une illustration humoristique, que les fédérations concernées envoient à tous leurs membres via leurs canaux internes. Des affiches ont également été créées et mises à la disposition des affiliés.

Plus d’information sur le site:

Objectif de l’affiche

L’objectif est de conscientiser autant que possible des camionneurs qui circulent en Belgique, à la problématique de l’arrachement de caténaires. On note environ un incident de ce type chaque mois. Un simple moment de distraction peut provoquer une grande quantité de problèmes. C’est la raison pour laquelle les chauffeurs de poids lourds doivent toujours bien vérifier la hauteur de leur chargement avant le départ et redoubler de vigilance s’ils doivent traverser un passage à niveau avec un chargement élevé.

Lorsqu’un camionneur endommage accidentellement une caténaire à un passage à niveau, cela peut engendrer des situations potentiellement mortelles. Sur une caténaire classique, la tension est de 3.000 volts et sur les lignes à haute vitesse, c’est du 25.000 volts. Une caténaire arrachée peut ainsi tomber sur un camion ou une voiture, mais aussi sur un piéton ou un cycliste qui traverserait le passage à niveau à ce moment-là.

Les caténaires sont fixées à une distance de sécurité du sol : au minimum à 4m80 et au maximum à 6m de hauteur. De plus, les deux côtés du passage à niveau sont munis de portiques spéciaux indiquant la hauteur maximale.

La plupart des incidents sont dus à des camions dont la benne n’est pas totalement abaissée ou dont le bras de grue, par exemple, est encore trop haut.

Plus d’information