Journée d’étude sur l’éclairage: une collaboration multidisciplinaire réussie

Les associations d’ergonomie, la « Belgian Ergonomics Society » (BES), et d’hygiène du travail, la « Belgian Society of Occupational Hygiene » (BSOH), se sont unies pour organiser une activité commune. Le laboratoire de la lumière de KAHO/KULeuven était l’hôte de la journée d’étude très réussie sur l’éclairage le 24 octobre 2013.

En témoigne le fait que sur quelques jours de temps, les plus de 50 places étaient complètes et le feedback par la suite était très positif. La valeur ajoutée de cette journée d’étude était l’approfondissement et l’apprentissage d’un monde qui jusqu’à présent n’était pas connu du conseiller en prévention.

C’est l’arrêté royal du 10 octobre 2012 relatif aux lieux de travail qui a suscité cette collaboration. Cet AR comprend à la section III (art. 33 à 35) des dispositions concernant l’éclairage. Vous trouverez des explications sur cet AR et l’éclairage sur le site Internet du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale:

Trois présentations ont été données et une visite du laboratoire a eu lieu.

Présentations

M. Guy Durinck a parlé des grandeurs de base photométriques, comme l’éclairement, la luminance, l’indice de rendu des couleurs, etc. Les notions relatives à l’éclairage ont été expliquées, ce qui était une répétition pratique pour ce qui arriverait.

Peter Hanselaer a ainsi mis en évidence que les mesurages de lumière ne sont pas les mêmes que ce que nous observons (perception). Objectivement, la luminance d’une surface blanche peut être mesurée comme étant plus claire tandis que subjectivement une surface légèrement grise est perçue comme plus claire. La luminance perçue est aussi influencée par le fond et la saturation de la couleur. D’une même manière, le « unified glare rating » (UGR) et l’indice de rendu des couleurs sont remis en question par les LED’s.

Wouter Ryckaert a donné une explication sur la norme EN 12464-1 (code de bonne pratique) et les interprétations des études de lumière. Il a parlé de deux types de créateurs de lumière et deux mondes, à savoir les ingénieurs et les architectes, ceux des chiffres (visibilité) et ceux du vu ou du concept. Ces deux mondes devraient encore plus converger, par exemple un architecte qui objective son concept avec un calcul de lumière. Il a aussi expliqué les paramètres et l’influence de ces paramètres qu’il a illustrée à l’aide du programme de calcul de lumière Dialux.

Vous pouvez consulter les présentations sur le site Internet des deux organisations (en néerlandais):

Visite du laboratoire de la lumière

Pendant la visite dans les laboratoires, la théorie ci-dessus a été démontrée en pratique par Catherine Lootens: la configuration de mesure pour mesurer toutes les caractéristiques de lumière d’une lampe, le contraste entre la clarté objective et subjective, l’éblouissement mesuré et perçu avec des lampes LED, TL et TL-LED, etc.

Le Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) a également un laboratoire pour effectuer ces tests: Laboratoire 'Lumière et Bâtiment' (LB): synthèse des activités.

Informations collectées

Vous trouverez un bon aperçu des sites Internet utiles dans un article du Veiligheidsnieuws n° 180 de la Koninklijke Vlaamse Vereniging voor Preventie en Bescherming (Prebes), l’association de membres flamande des conseillers en prévention: Waar zijn die verlichtingswaarden in lux naartoe? (PDF)

Cet article renvoie également aux sites Internet des fabricants, où vous trouverez également de très nombreuses informations concrètes. Il faut dans ce cadre noter ce qui suit: vous trouverez le dernier Règlement européen sur l’étiquetage d’énergie des lampes électriques et des armatures qui est entré en vigueur le 1er septembre 2013, dans le Règlement délégué n° 874/2012 (PDF)

Le site Internet « ergonomiesite.be » comporte des informations pratiques sur Dialux: Dialux: hoe verlichting berekenen.

Le site Internet du Service public fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement contient également des informations sur les ampoules économiques.

Journées d’étude à venir sur ce thème

Le 28 janvier 2014, la BES organisera une journée d’étude et une rencontre de nouvel an sur les « Bonnes pratiques dans l’ergonomie ». Tout le monde peut s’inscrire gratuitement pour cette journée d’étude avec une réception de clôture.

Les membres qui ont raté la journée d’étude sur l’éclairage du 24 octobre 2013, pourront lors de cette journée d’étude obtenir également plus d’explications sur le programme de calcul de lumière Dialux, en plus d’autres exemples ergonomiques. Plus d’information sur la journée d’étude sur le site Internet de la BES: Studiedag "Goede praktijken" - 28/1/2014

Le 12 février 2014, la Vlaamse wetenschappelijke vereniging voor arbeidsgeneeskunde (VWVA), l’association scientifique flamande pour la médicine de travail, organisera également une journée d’étude sur l’éclairage. Les orateurs seront W. Ryckaert et C. Lootens du laboratoire de la lumière de KAHO/KULeuven et M. De Ridder. Plus d’information sur les journées d’étude du programme de formation permanente dans la médecine du travail sont disponibles sur le site Internet de la VWVA: Seminaria 2013-2014

Plus d’information