Méthodes de nettoyage des tenues d’intervention des services d’incendie

Le 24 septembre 2015, le Moniteur belge a publié la circulaire ministérielle du 14 août 2015 sur les tenues d’intervention.

Informations générales sur cette circulaire:

Sur le même sujet (notamment l’inventaire, les 3 codes de couleur selon l’état et le livre de bord de la tenue), ce site internet BeSWIC avait déjà publié l’article “Utilisation et entretien des tenues d’intervention des services d’incendie”.

Ci-après, vous trouverez quelques précisions sur les thèmes suivants:

Information mondiale sur la sécurité et la santé des pompiers

Ces dernières années, la presse a relayé les risques accrus de cancer chez les pompiers. Cette attention fait suite aux situations d’exposition lors des attentats de 11/9 aux Etats-Unis. Une recherche sur les mots-clés “exposure”, “fire fighters” et “9/11” permet déjà de trouver pas mal d’informations. Les articles suivants en anglais sont intéressants:

Le site internet de la Direction générale Sécurité civile offre un aperçu de différentes études réalisées sur le thème du risque accru de cancer lors des interventions des pompiers: Circulaire ministérielle du 14 août 2015 relative aux tenues d'intervention.

Les documents suivants donnent également un aperçu général des risques professionnels des pompiers:

Réduction de l'exposition au moyen de bonnes pratiques d'hygiène

Le risque d’exposition peut être réduit au moyen de bonnes pratiques d’hygiène. L’une des mesures consiste en le nettoyage périodique des tenues d’intervention. Voici un aperçu chronologique des évolutions, tant en Belgique qu’à l’étranger, de cette problématique longtemps méconnue.

Belgique

Durant l’année académique 2010-2011, les Docteurs David Giuliani et Karen D’Hamer ont présenté, dans le cadre de leur formation de conseiller en prévention-médecin du travail, un travail fin d’étude portant sur le ‘Biomonitoring des pompiers à la suite d’incendies et d’interventions’.

Le 25 octobre 2012, une journée d’étude a été organisée à Florival, avec, entre autres, des contributions de Luc D’Hondt sur la “santé du pompier” et Kenny De Wolf sur “votre santé après un incendie”. Pour la première fois, une contribution était consacrée à la santé des pompiers belges.

Le 10 décembre 2014 une présentation de Monsieur Tommy Verminck lors d’un forum sur les services d’incendie, a mis en lumière l’espérance de vie plus courte des pompiers.

Suite à cela, tout s’est accéléré et, en 2015, plusieurs partenaires ont saisi ce signal pour sensibiliser le grand public sur ce thème et mener des actions. Cela était sur l’agenda des conseils municipaux et une question parlementaire a même été posée:

Le 21 janvier 2016, "ACV - Openbare Diensten" a organisé une journée d’étude sur le nettoyage des tenues de pompier, lors de laquelle une présentation a été donnée du projet expérimental Decontex Cette présentation est disponible sur le site internet de "ACV - Openbare Diensten": PROJECT DECO2 (PDF, 1,40 MB).

Dans l’interview de départ le 10 mai 2016 sur la chaîne régionale ATV le colonel de sapeur pompiers anversois Chris Addiers indiquait que l'un des plus grands défis pour l'avenir est "le travail propre" (voir passage entre minute 4:00 et 4:45 minutes).

Dans le NT magazine avril 2017 du CSC – Services publique la problématique “Brandweerlieden sterven sneller aan kanker” est mentionnée et on fait aussi référence à la campagne Feu éteint danger écarté.

Etranger

L’étude “Management and decontamination of firefighters structural protective clothing and equipment (PDF, 2,32 MB)” montre que, jusqu’en 2010, on consacrait peu d’attention, au niveau mondial, au nettoyage des tenues de pompier. L’étude a été menée dans les principaux corps de pompiers des Etats-Unis, ainsi que ceux de Tokyo et Londres.

Les services d’intervention suédois ont obtenu, en 2011, une récompense européenne des bonnes pratiques, pour leur approche de cette thématique. Présentation lors de la conférence européenne sur les lieux de travail sains des 22 et 23 novembre 2011 à Bilbao: Success factors in Safe Maintenance - Lessons from the Good Practice Award Examples (PDF, 21,11 MB). Ce qui a finalement donné lieu, en 2014, au document “Healthy firefighers – the Skellefteå Model improves the work environment”.

Aux Etats-Unis, la norme NFPA 1851 est d’application. Cette norme est consultable sur le site internet de la ‘National Fire Protection Association’ (NFPA): NFPA 1851: Standard on Selection, Care, and Maintenance of Protective Ensembles for Structural Fire Fighting and Proximity Fire Fighting.

Le NFPA a un projet de recherce concernant “PPE cleaning Validation”. Les résultats peuvent être trouvé dans le rapport Recommendations for Developing and Implementing a Fire Service Contamination Control Campaign

Le site internet de l’Ohio Fire Chiefs' Association’ (OFCA) présente un projet de recherche sur ce thème: Care, Maintenance and Replacement of Firefighter Turnout Gear (PDF, 215 kB).

Le Washington State Council of Fire Fighters (WSCFF) a lancé son code de bonnes pratiques en 2015: Healthy-In, Healthy Out.

Plusieurs sites internet américains spécifiques sont très actifs concernant cette problématique. Deux exemples sur le site internet FireRescue1:

Aux Pays-Bas, une directive "schoon werken" sur la sécurité des pompiers est en vigueur depuis 2015. Cette directive "schoon werken" s’applique aux activités et travaux durant lesquels les pompiers sont exposés à des substances dangereuses, des fumées et de la suie, tant de manière directe (intervention, recherche ou aptitude professionnelle) qu’indirecte (logistique, maintenance et nettoyage).

La brochure est téléchargeable sur le site internet des services d’incendie néerlandais: Handreiking schoon werken bij brand.

Une vidéo sur l’hygiène au travail pour les pompiers a été conçue pour le congrès du 8 janvier 2016 de la "Veiligheidsregio Utrecht" (VRU):

Et les sapeurs pompiers de Twente ont également fait un film you tube.

Les sapeurs pompiers en Pays-Bas ont une page site web concernant l’hygiène.

Le IFV a cependant fait une revue de la littérature concernant la fumée comme risque professionnel chez les sapeurs pompiers.

En France, notons cette directive: Habillement - Entretien des tenues de protection contre les incendies.

Quelques thèmes concernant le nettoyage des vêtements étaient aussi sur la conférence Enprotex le 9 et 10 décembre 2015. Les présentations peuvent être téléchargés à partir de http://www.ifv.nl/advieseninnovatie/Paginas/Enprotex.aspx#tab3.

Techniques de nettoyage spécifiques pour les tenues de pompier

Les tenues de pompier peuvent être nettoyées à l’eau ou à sec à l’aide de produits chimiques. Les deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

La publication “Control of Exposure to Perchloroethylene in Commercial Drycleaning (Substitution)” offre une comparaison en générale (et pas limitant aux tenues de pompier) entre ces techniques.

Ci-dessous des détails sur quelques techniques proposées commercialement en Belgique.

Eau

Le programme Total Care de Sioen propose le cycle complet de l’entretien d’une tenue de pompier. Pas uniquement le nettoyage, mais aussi la vérification et la réparation. Leur concept a été présenté lors du congrès des services d’incendie du 16 octobre 2015. Plus d’informations dans ce communiqué de Sioen: Sioen schittert met nieuw concept op BVV Brandweercongres (PDF, 950 kB).

Un concept similaire offre Decontex. Pour cela on coopère avec l’entreprise belge Christeyns.

Nettoyage chimique au CO2

Auparavant, on pouvait également utiliser du perchloroéthylène pour nettoyer, mais l’impact humain et environnemental est tel que cette méthode sera interdite à l’avenir. Des alternatives sont recherchées.

Le 28 avril 2016, Initial a présenté le nettoyage avec du CO2 liquide à 50 bars. Plus d’informations dans ce communiqué de presse: Initial introduceert ‘wassen zonder water’ als eerste in Europa.

Le 23 mars 2016 Decontex a présenté son Deco2Fire concept. Pour cela, il travaille en collaboration avec Electrolux. Plus d'informations sur http://www.decontex.com/nl/decontex/deco2fire/12. Les présentations de leur journée d’étude peuvent également être téléchargé à partir de ce site.

Risques liés à l’utilisation du CO2

Les usages du dioxyde de carbone sont multiples, et ne se limitent pas à ladite application de nettoyage. Il est également utilisé comme moyen de refroidissement alternatif pour remplacer les substances appauvrissant la couche d’ozone, dans l’industrie alimentaire pour les sodas, dans les extincteurs à poudre, etc.

Le site internet de l’Association européenne des gaz industriels (EIGA) recèle de nombreuses informations sur ce gaz. En saisissant les mots “carbon dioxde” sur www.eiga.eu , on trouve plus de cent références. Les dangers et applications sont mentionnés de manière concise sur la fiche d’information Carbon Dioxide Physiological Hazards “Not just an asphyxiant!”.

Plus d’informations