Paroles d’aides-ménagères et livre noir des aides-ménagères

La centrale “Titres-services” de la Fédération générale du Travail de Belgique (FGTB) a développé un site sur lequel les travailleurs de ce secteur peuvent publier leurs témoignages.

Le but de ce site “Paroles d’aides-ménagères“ est de permettre aux aides-ménagères d’exprimer leurs inquiétudes et préoccupations auprès du grand public.

Entre-temps, ces témoignages sur l’impact du coronavirus sur leur travail ont également été compilés dans un livre noir, qui a aussi fait l’objet d’une courte vidéo.

Les articles suivants ont été publiés sur le site de la Centrale générale de la FGTB:

Ci-dessous vous trouverez davantage d’explications sur les éléments suivants:

Communication du livre noir à différents acteurs politiques

Une délégation de 10 aides-ménagères a été reçue le 4 mars 2021 par le ministre fédéral du Travail, Pierre-Yves Dermagne. Elles ont profité de l’occasion pour lui remettre en main propre le livre noir des aides-ménagères.

Le 11 mars 2021, le livre noir a été transmis à Hilde Crevits, Vice-Ministre-Présidente du Gouvernement flamand et ministre flamande de l’Economie, de l’Innovation, de l’Emploi, de l’Economie sociale et de l’Agriculture.

Le 12 mars 2021, le livre noir a été remis à Bernard Clerfayt, ministre de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de la Transition numérique, des Pouvoirs locaux et du Bien-être animal.

Voici quelques articles à ce sujet publiés sur le site de la Centrale générale de la FGTB:

Outre la FGTB, avec le site et le livre noir mentionnés ci-dessus, la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) a également exprimé ses inquiétudes fin 2020. Une enquête de la CSC Alimentation et Services réalisée auprès de 1.544 travailleurs titres-services montre qu’un client sur trois ne respecte (presque) jamais les mesures de sécurité. 75% des aides-ménagères ont déclaré, au cours du mois dernier, qu’un ou plusieurs clients ne portaient pas de masque.

Article paru sur le site de la CSC: Les aides-ménagères préoccupées par leurs conditions de travail dangereuses.

Une enquête récente menée auprès de 5402 aides-ménagères montre que 2 sur 5 ont dû acheter leur propre équipement de protection. Lisez les messages suivants sur le site de CSC :

Initiative législative flamande: suspension d’utilisateurs titres-services

Au sein du gouvernement flamand, la ministre Crevits travaille à un projet de décret, permettant d’infliger une suspension de maximum 5 ans aux utilisateurs de titres-services qui ne respecteraient pas un environnement de travail sûr pour les aides-ménagères.

Plus d’infos à ce propos sur le site de la VRT: Geen mondmasker dragen als de poetshulp komt, kan tot schorsing leiden van dienstencheque-gebruiker.

L’avis du 12 avril 2021 du “Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen (SERV)” (Conseil socio-économique flamand) figure sur le site du SERV: Advies uitsluiting gebruikers dienstencheques.

Le 7 mai 2021, le gouvernement flamand a décidé d’introduire ce projet de décret au parlement flamand: Ontwerp van decreet tot wijziging van de wet van 20 juli 2001 tot bevordering van buurtdiensten-en banen. (Projet de décret modifiant la loi du 20 juillet 2001 visant à favoriser le développement de services et d'emplois de proximité).

Ces préoccupations concernant les conditions de travail durant la pandémie de coronavirus ont également fait l’objet d’une question parlementaire lors de la séance plénière du parlement flamand du 2 décembre 2020: plenaire vergadering van 2 december 2020 van het Vlaams Parlement.

Autres articles sur les aides-ménagères

Sur ce site BeSWIC, vous trouverez différents articles sur les aides-ménagères, les femmes de ménage ou toutes sortes de précisions sur ce groupe de travailleurs dans le secteur du nettoyage, en lien ou non avec le secteur des titres-services:

On peut également signaler l’outil en ligne d’analyse des risques “OiRA“ pour le secteur du nettoyage. Pour en savoir plus: Outil OiRA pour le secteur du nettoyage.

La commission paritaire 121 pour le nettoyage a également publié une déclaration sur la pandémie de coronavirus et l’utilisation du guide générique. Elle est disponible sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi): Déclaration PC 121 – Corona – Guide générique (PDF, 109 KB).

La compagnie d'assurances d'accidents du travail Ethias a mis à disposition cette fiche d’information sur les risques professionnels pour les aides-ménagères: Les risques professionnels associés au travail d’aide-ménagère (PDF, 2,34 MB).

Enfin, de nombreuses informations sont disponibles sur le site du Fonds de formation sectoriel titres-services.

Film “Au bonheur des dames”

“Au bonheur des dames” n’est pas uniquement un roman de 1883 écrit par Émile Zola qui a donné lieu à plusieurs adaptations cinématographiques, mais c’est aussi un film de 2018 de Gaëlle Hardy et Agnès Lejeune sur les aides-ménagères dans le secteur des titres-services, secteur qui entre-temps occupe plus de 165.000 travailleurs. La caméra a suivi huit femmes, qui parlent de leur choix, de la charge physique de leur travail, de la relation avec les employeurs, de leur ambition pour le futur de leur profession, etc.

Voici quelques informations sur le film:

Agrément des entreprises titres-services

Depuis le 1er janvier 2016, ce sont les Régions qui sont compétentes pour les entreprises titres-services. Le domicile de l’utilisateur détermine la Région compétente. Pour lancer une entreprise de titres-services, il faut, qui plus est, obtenir l’agrément des Régions. C’est également le cas pour les agences de travail intérimaire. Voici une liste des pages internet des Régions donnant davantage d’informations sur les entreprises titres-services agréées:

Autres livres noirs

D’autres secteurs connaissent également des conditions de travail précaires, notamment les secteurs de la construction ou du transport.

Pour le secteur du transport, citons cet article qui fait référence aux livres noirs du secteur: Le syndicat du transport milite pour des parkings équipés au point de vue sécurité et hygiène. Les quatre livres noirs sont également disponibles sur le site de l’Union belge du Transport (UBT): Livres noirs dumping social