Protection contre les rayonnements UV dans le secteur de la construction

Dans le cadre de la campagne "Soyez UVigilant!", Constructiv a lancé une page internet pour sensibiliser aux risques des rayons UV pendant l'été et a mis à jour ses publications sur le sujet.

Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur cette page internet, sur la campagne "Soyez UVigilant!" ainsi que sur d'autres campagnes sur la chaleur. Le présent article fournit aussi des informations sur des dispositions dans le Code et renvoie à certains sites internet étrangers. Il se termine par des dispositions relatives aux centres de bronzage.

Page internet et campagne

Sous le slogan "Soyez UVigilant!", Constructiv informera et attirera régulièrement l'attention sur le risque des rayons UV et les mesures de prévention à prendre.

On pense souvent, à tort, que le soleil n'a que peu ou pas d'effet sur la peau non protégée/exposée lors des journées d'été nuageuses et pluvieuses. Toutefois, la nécessité d'une protection adéquate s'applique également à ces types de temps. L'indice UV peut être très élevé ces jours-là et une courte durée d'exposition suffit à provoquer des coups de soleil. Comme c'est généralement le cas pour les aspects de santé, les problèmes d'exposition ne se manifestent qu'après 10 à 15 ans. En outre, plusieurs études montrent que le nombre de cancers de la peau a augmenté au cours des dernières décennies et que, en particulier, les personnes qui travaillent à l'extérieur courent un risque sanitaire plus élevé.

Les publications existantes de Constructiv sur le thème ont été rafraîchies et des affiches et folders supplémentaires ont été développés autour du thème "Soyez UVigilant!". 

Plus d’informations est disponible sur les sites internet de:

Autres informations sur la chaleur

Le 11 avril 2022, ‘Zorg en Gezondheid’ a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation aux UV: "De SMEERWEER-campagne" (www.smeerweer.be). Cette campagne vise à promouvoir les comportements de protection contre les UV auprès des citoyens flamands.

Trois conseils sont donnés:

  • Évitez le soleil: recherchez l'ombre pendant les heures où le rayonnement UV est le plus intense, généralement entre 12 heures et 15 heures. Même à l'ombre, tenez compte de la réflexion des rayons UV par l'eau, le sable ou la neige, entre autres.
  • Les vêtements: couvrez-vous la peau avec des vêtements qui couvrent les bras et les jambes, mettez une casquette/un chapeau à large bord et des lunettes de soleil avec des verres résistants aux UV pour garder votre visage et votre cou à l'ombre.
  • Enduisez-vous de crème: appliquez généreusement un écran solaire avec un facteur de protection solaire d'au moins 30 sur la peau 30 minutes avant votre exposition au soleil et répétez cette opération toutes les 2 à 3 heures.

Plus d’infos en néerlandais sur le site de ‘Zorg en Gezondheid’: Nieuwe overheidscampagne sensibiliseert om verstandig om te gaan met UV bij SMEERWEER.

La Fondation contre le cancer dispose d'une page internet sur la prévention du cancer de la peau. Dans une brochure, vous trouverez 9 conseils pour prévenir votre risque de cancer de la peau et adopter de bonnes habitudes en la matière. Plus d’informations sur le site de la Fondation contre le cancer: Prévention du cancer de la peau: soleil et UV.

Le site de ‘Kom op tegen kanker’ propose également une page intitulée verstandig omgaan met de zon (en néerlandais).

Fin 2021, l’Institut syndical européen (ETUI) a réalisé une publication sur l’impact des vagues de chaleur, disponible en anglais sur le site d’ETUI: Heatwaves as an occupational hazard: The impact of heat and heatwaves on workers’ health, safety and wellbeing and on social inequalities.

Une analyse (récente) des événements enregistrés par le Barpi français, dans sa base de données ARIA, montre qu'il y a une augmentation des incidents industriels pendant les périodes de chaleur. Cette augmentation se produit principalement dans les installations de stockage et de traitement des déchets industriels. Le phénomène le plus courant est l'incendie. Lisez le rapport suivant sur le site d’ARIA: Fortes chaleurs et risques technologiques: quelques rappels.

Les températures élevées peuvent également s'accompagner d'une forte présence d'ozone dans l'air. En effet, des gaz polluants provenant du trafic routier, des systèmes de chauffage ou de l'industrie sont libérés dans l'air tout au long de l'année. Lorsque le soleil brille sur ces gaz par temps chaud, de l'ozone se forme. Cet ozone est nocif pour notre santé. Vous pouvez trouver de plus amples informations sur le site du SPF Santé publique: Chaleur et ozone: un risque pour la santé.

Ce site BeSWIC propose l’article suivant sur la chaleur: Grandes chaleurs au travail.

Sur le site internet du Centre de crise, il existe également une page spécifique sur une vague de chaleur.

Dispositions du Code

A quelques endroits du Code, il existe des dispositions sur la chaleur, les radiations et les mesures de protection.

La fourniture d'EPI, y compris de produits dermatologiques, est mentionnée dans le livre IX, titre 2 du Code du Bien-être au travail.

A l'annexe IX. 2-2 dans le tableau "physiques - rayonnements: rayonnements non ionisants, y compris la lumière du soleil (autre que l’observation directe), il est indiqué que le corps entier (peau) doit être protégé lors de quatre types de travaux (travaux en plein air, soudage électrique, lampes germicides, lampes au xénon) dans 12 secteurs (construction, génie civil, construction navale, travaux miniers, production d'énergie, maintenance d’infrastructures, pêche et agriculture, industrie forestière, jardinage, industrie alimentaire, industrie des plastiques, imprimerie).

À l'annexe IX.2-3, les rayonnements non ionisants (UV, infrarouges, rayonnements solaires ou de soudage) sont répertoriés sous les rubriques suivantes: équipements de protection de la tête, équipements de protection des yeux et du visage, équipements de protection des mains et des voies respiratoires, équipements de protection de la peau - crèmes de protection, équipements de protection du corps/autres équipements de protection de la peau.

Par temps chaud, la question se pose également de savoir si les vêtements de travail ne peuvent pas être plus légers: les shorts et les T-shirts à manches courtes sont-ils autorisés ? La réponse se trouve dans le livre IX, titre 3 du Code. Les vêtements de travail sont des vêtements fournis par l'employeur que le salarié doit porter dans le seul but de ne pas se salir. Par conséquent, ce vêtement ne doit pas être confondu avec un équipement de protection individuelle. L'assureur contre les accidents du travail Ethias a réalisé une fiche d’information à ce sujet: Vêtements de travail en été - Protection et visibilité

Le titre 6 du livre V du Code du bien-être au travail traite des rayonnements optiques. Mais ce titre ne s'applique qu'aux rayonnements optiques artificiels et non à la lumière solaire (naturelle).

Il existe également une norme EN 13758 sur la protection contre les rayons UV A et UV B du soleil. La première partie de la norme (EN 13758-1) concerne les méthodes d'essai des matériaux textiles et la deuxième partie (EN 13758-2) concerne la classification et le marquage des textiles d'habillement. Seuls les matériaux dont le facteur de protection UV est supérieur à 40 (UPF 40+) sont conformes à la norme.

Pour plus d’informations sur la réglementation, consultez le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, dans les rubriques Equipements de protection individuelle, Vêtements de travail et Ambiances thermiques.

Étranger

Des informations sur les risques liés aux UV et à la chaleur sont également disponibles à l’étranger. Voici une liste non limitative de sources d’informations provenant de certains pays et de l’Europe:

Pays-Bas

France

Royaume-Uni

Allemagne

Etats-Unis

  • le ‘National Council on Skin Cancer Prevention’, qui regroupe plus de 45 organisations. Ils ont une page web spécifique sur les travailleurs extérieurs.

Europe

  • L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) offre sur le site OSH-wiki une page sur les rayons UV. Elle fournit des informations sur les effets généraux sur la santé et les effets aigus et chroniques de ces rayons sur la peau et les yeux. Il existe également une section sur les photosensibilisateurs. La page est disponible en anglais sur le site OSHwiki: UV radiation at work and health.
  • Le Code européen contre le cancer (CEAC) est une initiative de la Commission européenne, développée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé. Ce code a été traduit en 23 langues, contient 12 points et est disponible sur le site cancer.eu: Le code européen contre le cancer (PDF, 65 Ko).
  • L'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie (EADV) a souhaité attirer l'attention des parlementaires européens en 2018 avec la campagne "Skin cancer: safe work under the sun". Plus d’infos en anglais sur le site de l’EADV: Skin cancer: safe work under the sun.

Bancs solaires

Les bancs solaires émettent également des rayons UV artificiels. C’est pourquoi les centres de bronzage sont soumis à certaines règles pour protéger les utilisateurs

Plus d'informations sont disponibles sur: