Risques liés au CO2 et aux espaces confinés dans le secteur brassicole

Le 7 avril 2013, 7 personnes sont décédées en pénétrant dans un espace confiné dans une brasserie de bière Corona au Mexique, lors de travaux de nettoyage et  d’entretien. Deux ans auparavant, une personne est décédée dans une entreprise viticole de la Napa Valley en Californie et une autre dans une brasserie en Allemagne, chaque fois en pénétrant dans des espaces confinés.

Information sur les 7 morts au Mexique:

Information sur l’accident mortel en Allemagne: Brauerei-Mitarbeiter stirbt in Bierkessel

Risques dans le secteur brassicole

L’entrée dans un espace confiné dans le secteur des boissons fermentées, combinée ou non aux gaz typiques qui peuvent se former en cours de processus ou être libérés accidentellement, constitue l’un des risques. Voici quelques articles, présentations et codes de bonnes pratiques pour le secteur brassicole:

Il existe des règles d’hygiène particulières ainsi que les règles dites ‘Hazard Analysis and Critical Control Points’ (HACCP) qui, en Belgique, sont détaillées dans les guides de l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA). Quelques exemples:

Articles sur la prévention des autres risques dans ce secteur:

Une fiche de sécurité spécifique est élaborée par la Fédération belge des Distributeurs en boissons (FeDeB) pour travailler en sécurité avec le gaz carbonique dans l’horéca (ea la pompe à bierre).

De très grandes distilleries possèdent même suffisamment de produits inflammables, que pour être cataloguées comme entreprises Seveso, comme l’explique cet article: Building a brand new grain whisky distillery (PDF)

Risques liés au CO2 et aux autres gaz

Du dioxyde de carbone peut se libérer durant la fermentation. En Belgique, la valeur limite en CO2 est de 5000 ppm et de 30000 ppm pour une exposition de courte durée.

Articles relatifs aux risques liés au CO2:

Des fuites peuvent également entraîner la libération d’autres gaz, par exemple des fuites dans des circuits de refroidissement alimentés à l’ammoniac. Le 27 septembre 2011, une fuite d’ammoniac est survenue à la brasserie Belle-Vue à Leeuw-Saint-Pierre, lors du démantèlement d’une ancienne installation de refroidissement: Fuite d'ammoniac à la brasserie Belle-Vue

Comme déjà mentionné en haut une fiche de sécurité spécifique est élaborée par la FeDeB pour travailler en sécurité avec le gaz carbonique dans l’horéca.

Le 14 juin 2013, un accident mortel est survenu au port d’Anvers, suite à une fuite durant le déchargement de dioxyde de carbone liquide. Plus d’informations sur cet accident:

Sites internet relatifs aux espaces confinés

Diverses organisations disposent de pages internet consacrées aux espaces confinés ou aux accidents survenus au fil des ans:

Des campagnes de sensibilisation ont également été organisées suite à ces accidents, par exemple, le programme mis sur pied par l’Etat de Californie aux Etats-Unis: Confined Space Emphasis Program

La norme américaine NFPA 350 du ‘National Fire Protection Association’ relatif à la sécurité de l’entrée en espaces confinés sera revu en 2016. Plus d’info: NFPA 350: Guide for Safe Confined Space Entry and Work

Plus d’information