Témoignages sur les aspects positifs et les aspects négatifs du télétravail

Update 05/10/2023

Il est important de donner la parole aux travailleurs pour qui le télétravail fait partie de la vie professionnelle. C'est pourquoi une série d'entretiens avec des travailleurs et des employeurs ont été menés en Espagne, en France et en Italie. Ces entretiens ont permis de cartographier les expériences de télétravail et leur effet sur la santé et le bien-être dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Ce que les travailleurs disent du télétravail et de leur santé

Selon les répondants, l’un des principaux avantages du télétravail est le temps gagné en l’absence de déplacement, ce qui accorde davantage de temps libre et réduit le stress. Le stress est associé à une série de conséquences négatives pour la santé, comme l’apparition de troubles musculosquelettiques (TMS).

Cependant, un nombre important de travailleurs disent utiliser le temps libéré pour prolonger la journée de travail, comme le montre le témoignage suivant en France: "Le temps économisé sur les trajets domicile-lieu de travail est principalement consacré aux activités professionnelles."

En outre, l'absence de déplacements domicile-lieu de travail peut supprimer une importante source de mouvement. Un certain nombre de personnes interrogées ont indiqué que l'augmentation du travail sédentaire était une cause de problèmes tant physiques que psychologiques.

De nombreux répondants ressentent l'absence d'une fin claire à leur journée de travail comme un problème. Comme le dit une personne interrogée: "Le temps de travail a clairement augmenté, car en travaillant à domicile, on est tenté de rester connecté." Travailler de longues journées va de pair avec des postures statiques prolongées, qui ont un effet négatif avéré sur la santé du système musculosquelettique.

Un employé administratif italien l'illustre comme suit: "Je continue à recevoir des e-mails même après 18h, ce qui signifie implicitement que je suis "connecté" même après les heures de travail stipulées dans mon contrat. À cause du manque de mouvements, j’ai développé des maux de dos et j'ai dû acheter un corset dorsal à mes propres frais."

Un lieu de travail inadapté et un équipement inadéquat sont des facteurs de risque importants pour le développement ou l'aggravation d’un TMS pendant le télétravail. Cette situation a un impact négatif sur de nombreux travailleurs, notamment ceux qui vivent en ville, qui partagent un logement avec d'autres personnes ou qui ont des enfants. Un fonctionnaire se souvient des difficultés qu’il a rencontrées pour trouver un espace pour travailler quand ses enfants étaient également à la maison: " J'ai eu des difficultés parce que je vis dans une petite maison et donc mon bureau est aussi la table de la cuisine et ma chaise de cuisine est aussi ma chaise de bureau. En plus de cela, je devais garder une place libre pour mes fils, qui suivaient les cours à distance."

Les chaises qui ne peuvent être réglées à la bonne hauteur entraînent une mauvaise position de la tête. Lorsque les écrans sont placés trop bas, cela peut entraîner une mauvaise posture du dos et du cou.

Une expérience positive nous vient de ce responsable RH, pour qui le télétravail a apporté une plus grande autonomie et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée: "Je gère mieux mon temps de travail et ma charge de travail, et j'ai plus de flexibilité pour m'occuper de ma fille." Cette amélioration de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée dépend naturellement du soutien organisationnel et de la confiance des managers.

La réduction du stress grâce à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée peut avoir un effet positif sur la santé globale des travailleurs, y compris une réduction des TMS.

Que disent les travailleurs à propos du bien-être de leurs collaborateurs (en télétravail)?

Bien que certaines entreprises aient fourni à leurs travailleurs des équipements et meubles ergonomiques, pour les entreprises n'ayant pas d'expérience préalable du télétravail, il était difficile de fournir même les équipements de base. Un directeur RH témoigne: "Au début, nous n’avions même pas des ordinateurs portables et des téléphones mobiles pour tout le monde."

S'il est positif que les entreprises aient proposé à leurs travailleurs des équipements ergonomiques, cela n'a pas résolu les problèmes pour certains travailleurs. Des personnes interrogées ont mentionné que certains travailleurs n'avaient pas assez d'espace à la maison pour aménager un poste de travail adéquat, ce qui signifie qu'une grande partie du matériel proposé était inutile. À la maison, il est également difficile de résoudre des problèmes tels que le bruit ou le manque de lumière (naturelle).

Les entreprises sont limitées dans leur capacité à traiter les risques de sécurité et de santé au travail (SST) au domicile des travailleurs, comme l'indique un directeur RH: "Nous avons réalisé que nous ne pouvions pas vérifier dans quelle mesure les travailleurs appliquaient les règles en matière de SST. Nous avons dû compter sur le sens des responsabilités individuel des travailleurs."

Les travailleurs sont plus libres d'adapter leurs horaires dans les entreprises où la culture d’entreprise se base sur la confiance. Ils peuvent par exemple créer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Un chef de service d'une entreprise dont les horaires de travail vont de 7h à 15h l’exprime comme suit: "Dans mon département, une collaboratrice travaille avec deux jeunes enfants. Elle m'a demandé si elle pouvait s'arrêter de travailler entre 13h et 15h pour s'occuper du déjeuner de ses enfants, puis continuer à travailler de 15h à 17h. Je n'ai eu aucun problème avec cela. Je sais qu'elle fait bien son travail."

Mesures de prévention

Les entreprises peuvent prendre des mesures pour protéger la santé physique et mentale de leurs travailleurs et pour réduire les facteurs de risque liés au télétravail qui peuvent conduire à des TMS. Voici quelques exemples:

  • mettre en œuvre une politique de télétravail claire, comprenant une analyse des risques adéquate;
  • donner aux travailleurs une plus grande autonomie quant à la manière et au lieu d'exécution de leur travail;
  • fixer des limites de disponibilité;
  • former les managers pour qu'ils améliorent leur communication et leurs compétences sociales;
  • prévenir l'isolement en organisant des pauses café virtuelles et des ‘social calls’;
  • suivre un ensemble de conseils pratiques pour prévenir les TMS en télétravail.

Les employeurs doivent connaître les réglementations relatives au télétravail, qui ont été récemment modifiées dans de nombreux pays. Consultez l’article suivant sur ce sujet sur ce site BeSWIC: Changement des règles relatives au télétravail: que doivent savoir les employeurs?.

La plupart des travailleurs expriment le désir de continuer à travailler à domicile sur une base régulière. De nombreuses entreprises cherchent donc à savoir comment intégrer le télétravail dans leur fonctionnement normal. Il est important que les employeurs mettent en œuvre les bonnes stratégies organisationnelles pour contrôler les aspects négatifs et renforcer les aspects positifs. Les travailleurs doivent bénéficier d'un équipement approprié et d'un soutien organisationnel ou social afin d'établir des limites claires entre vie professionnelle et vie privée et de protéger leur bien-être pendant le télétravail.

Plus d'infos

(Source: ‘Healthy Workplaces Campaign News’ – mars 2022: “Teleworking positives and negatives: Employers and employees share their stories”)