Corps (vêtements de protection)

Les vêtements de protection protègent le corps entier ou les parties du corps non encore prémunies par les protections des mains/bras, des pieds/jambes ou de la tête.

Ces vêtements protègent le corps contre des risques spécifiques tels que:

  • le feu, la chaleur, le froid ou les intempéries;
  • une mauvaise visibilité;
  • la noyade ou l’hypothermie dans l’eau;
  • les risques mécaniques (coupures, être happé par des pièces mobiles, impacts de projectiles ou encore les risques induits par certaines activités comme le sablage ou les travaux impliquant l’usage de tronçonneuses);
  • les agents biologiques et chimiques;
  • la radioactivité.

Souvent, il s’agit de tabliers, de vestes, de combinaisons de protection ...

vêtements de protection
Vêtements de protection (Membre Febelsafe)

Il existe également des vêtements à usage unique: vêtements jetables. Ces derniers sont enfilés par-dessus les vêtements de travail ordinaires. Les vêtements jetables sont utilisés dans les espaces extrêmement poussiéreux, pour le désamiantage ou lors de travaux libérant de nombreuses particules de petites dimensions (p.ex. la mise en peinture au pistolet).

Le type de risque contre lequel le vêtement assure une protection ou l’application spécifique pour laquelle le vêtement peut être utilisé est illustré par un pictogramme appliqué sur la pièce de vêtement.

Les vêtements de protection ne doivent pas être confondus avec des vêtements de travail. Ces derniers n’ont pas pour vocation de protéger le travailleur contre des risques pouvant mettre sa sécurité et sa santé en péril. Les vêtements de travail ne visent qu’à éviter que le travailleur ne se salisse (salopette, cache-poussière, p.ex.).

pictogramme vêtements de protection

Un vêtement protecteur de bonne qualité doit satisfaire à une série de conditions:

  • Être confortable et taillé à mesure.
  • Être confectionné dans des matériaux solides.
  • Assurer une ventilation suffisante de manière à ne pas être trop humide à l’intérieur ou à ne pas isoler à l’excès, ce qui pourrait entraîner une hyperthermie.
  • Être facile à nettoyer. La note informative que le fournisseur remet avec le vêtement de protection doit expliquer clairement comment on doit idéalement l’entretenir sans abîmer le matériau.
  • Être antistatique afin de ne pas pouvoir générer de décharges d’électricité statique. Les vêtements sont généralement rendus antistatiques par l’incorporation de fibres métalliques.
  • Il faut tenir compte de la nature et de la pénibilité du travail effectué.

Types de vêtements de protection

Le choix d’un type déterminé de vêtement de protection dépend du risque contre lequel il est censé prémunir.

Protection contre le feu, la chaleur, le froid et les intempéries

Les vêtements qui protègent contre la chaleur et le feu sont notamment portés par les pompiers et les soudeurs. Leurs vêtements sont fabriqués en matériaux ignifuges et doivent isoler contre la chaleur (tant de convection que de rayonnement).

Parfois, le vêtement en question devra aussi refléter la chaleur. Dans ce cas, il comporte une couche d’aluminium qui réfléchit le rayonnement infrarouge.

Si le vêtement doit isoler contre les projections de métal en fusion, on utilise généralement de la laine ou du cuir pour le fabriquer. Il faut cependant veiller à ce que les fermetures et les poches soient recouvertes d’un rabat suffisamment large afin qu’aucun matériau incandescent ne puisse s’y glisser.

Les vêtements de protection contre le froid et les intempéries doivent garantir une isolation thermique suffisante et être imperméables. Il existe également sur le marché des vêtements étanches au vent.

Vêtements améliorant la visibilité

On parle généralement de vêtements de signalisation ou ayant une fonction de signalisation. Ces vêtements sont par exemple portés par les personnes travaillant sur la voie publique, comme les collecteurs d’ordures et les travailleurs des services de secours (les ambulanciers, p.ex.).

Les vêtements destinés à améliorer la visibilité sont fluorescents et/ou rétro-réfléchissants.

vêtements améliorant la visibilité
(Membre Febelsafe)

Le caractère fluorescent implique que l’on utilise des couleurs vives (jaune, rouge et orange) qui augmentent la visibilité durant la journée.

Le caractère rétro-réfléchissant indique que le vêtement reflète les faisceaux lumineux, ce qui accroît la visibilité de nuit. Les vêtements rétro-réfléchissants sont pourvus de bandes réfléchissantes. Leur nombre, leur emplacement et leur largeur sont définis dans les normes en vigueur en la matière.

Il existe trois classes de vêtements de signalisation. C’est la classe 3 qui garantit la meilleure visibilité.

Protection contre les risques mécaniques

On peut établir la subdivision suivante:

  • les vêtements destinés aux conditions de travail impliquant un risque d’être happé par des pièces de machine tournant à grande vitesse;
  • les vêtements destinés aux travaux effectués à l’aide de couteaux ou d’autres outils tranchants;
  • les vêtements destinés aux travaux effectués à la tronçonneuse (il existe des pantalons spéciaux qui empêchent la chaîne d’atteindre la jambe);
  • les équipements qui protègent contre l’impact des armes de pointe ou des armes à feu;
  • les équipements pour les travaux de sablage et grenaillage.

Protection contre les agents chimiques et biologiques

Les vêtements qui assurent une protection contre les substances présentant des propriétés dangereuses doivent être parfaitement ajustés et résister à la pénétration de la substance dangereuse.

On fait la distinction entre:

  • les vêtements étanches aux gaz (soit ventilés, soit équipés d’un appareil à air comprimé à l’intérieur ou à l’extérieur de la combinaison);
  • les vêtements ventilés non étanches aux gaz;
  • les vêtements à fermetures imperméables aux liquides;
  • les vêtements à fermetures imperméables aux aérosols;
  • les vêtements étanches aux poussières;
  • les vêtements de protection contre les petites projections.

Le vêtement peut recouvrir l’ensemble du corps ou uniquement une partie (manche, tablier, veste de laboratoire...).

Protection contre une contamination par la radioactivité

Ce type de vêtement peut être ventilé ou non ventilé.

Un vêtement ventilé est raccordé à un dispositif qui insuffle de l’air sous pression à l’intérieur de manière à ce que la combinaison soit en légèrement surpression par rapport à l’air ambiant.

Protection contre la noyade et l’hypothermie dans l’eau

Il s’agit ici des gilets de sauvetage (importance de la capacité de flottaison en fonction du poids de l’utilisateur), des combinaisons de survie, des combinaisons de plongée et des combinaisons destinées aux travaux sous l’eau.

Information sur les vêtements de protection

Les informations suivantes doivent être indiquées sur les vêtements de protection:

  • la composition du matériel;
  • l’étiquette d’entretien;
  • le nom du fabriquant ou de l’importateur;
  • le nom ou le code du produit;
  • la taille;
  • le marquage CE;
  • les pictogrammes renseignant les risques contre lesquels le vêtement protège.

Pictogramme

Signification

mauvaises conditions atmospériques et précipitations

Mauvaises conditions climatiques

risques de froid

Risque de froid

risques de chaleur et feu

Risques de chaleur et de feu

risques de rayonnement

Risques de radioactivité

électricité statique

Electricité statique

pièces mobiles

Parties mouvantes

impact de projectiles

Impact de projectiles

coupures et coups de couteau

Coupures et coups de couteaux

risques biologiques

Risques biologiques

mauvaise visibilité

Mauvaise visibilité

équipement pour pompiers

Equipement de pompiers

scie à chaîne

Tronçonneuse

sablage

Sablage

équipement pour motards

Equipements de motards

lire note informative

Incitation à lire la notice informative

Équipements de protection - Documentation externe

Centre Technique et Scientifique de l’Industrie Textile Belge (Centexbel - Belgique)

Centexbel est le Centre Technique et Scientifique de l’Industrie Textile Belge. Centexbel assiste les entreprises de l’industrie textile, donc également des producteurs des équipements de protection individuelle (EPI), pour la mise à l’essai et la certification de leurs produits. L’organisation a également pour missions des activités de recherche et de développement.

Des brochures et des publications traitant des EPI et des propriétés spécifiques aux textiles sont disponibles en français, néerlandais et anglais sur le site de Centexbel.

Constructiv (Belgique)

L’ancien Comité National d’Action pour la sécurité et l’hygiène dans la Construction (CNAC), maintenant appelé "Constructiv", est l’institut de prévention de la construction. Son objectif général est de promouvoir le bien-être dans la construction.

Des rapports et des dossiers, notamment un dossier traitant des équipements de protection individuelle dans la construction, sont disponibles en français et en néerlandais sur le site de Constructiv.

Comité Européen de Normalisation (CEN - UE)

Le CEN est le Comité Européen de Normalisation dont fait également partie le Bureau belge de Normalisation (NBN).

Le CEN publie chaque mois une liste des normes les plus récentes. Un moteur de recherche qui permet de rechercher les normes européennes, est également disponible sur le site du CEN (en anglais).

Commission européenne (UE)

Le site web de la Commission européenne reprend une liste des normes européennes applicables aux EPI. Ce site web permet également d’accéder à d’autres documents utiles, par exemple un guide pratique des travaux en hauteur.

Plus d’informations en anglais sur le site de la Commission européenne, dans la rubrique European Commission > Growth > Single Market and Standards > European Standards.

European Safety Federation (ESF - Europe)

L’"European Safety Federation" (ESF) est la coupole européenne qui chapeaute les associations nationales de fournisseurs d’EPI. Cette fédération remplit le même rôle que l’organisme belge Febelsafe, mais au niveau européen.

Plus d’informations en anglais sur le site de l’ESF.

Fédération belge des fournisseurs d’EPI (Febelsafe – Belgique)

Febelsafe est la Fédération belge des fournisseurs d’EPI. Les membres de Febelsafe peuvent assister les entreprises à choisir, utiliser et entretenir leurs EPI. Febelsafe s’engage également en faveur de la sécurité et du bien-être en général. C’est ainsi que cette fédération professionnelle organise des exposés, des séminaires et des salons sur le thème des équipements de protection et de la sécurité.

Plus d’informations en français ou néerlandais sur le site de Febelsafe.

Agence britannique de sécurité au travail (HSE – Royaume-Uni)

L’agence britannique de sécurité au travail, “Health and Safety Executive” (HSE), propose un large éventail de brochures et de matériel informatif traitant des EPI. Son site web comporte des exemples d’analyses des risques, des études de cas, des brochures, des dépliants …

Plus d’informations en anglais sur le site de HSE.

Bureau belge de Normalisation (NBN – Belgique)

Le NBN est le Bureau Belge de Normalisation. Le site web permet de rechercher et de commander les normes souhaitées. Le NBN dispose également d’une bibliothèque où les normes peuvent être consultées gratuitement.

Plus d’informations en français, néerlandais ou anglais sur le site du NBN.

Suva (Suisse)

Suva est un assureur suisse actif dans la couverture des accidents, qui publie régulièrement des rapports sur les équipements de protection. Suva propose en outre des modules d’e-learning gratuits, par exemple celui traitant du travail sur chantiers.

Plus d’informations en allemand, français, italien ou anglais sur le site de Suva.

Questions parlementaires

  • 529 Chambre - Produits d'entretien avec vaporisateur

Équipements de protection individuelle (EPI) - Réglementation

Le titre 2 du livre IX du code du bien-être au travail régit l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) et concerne les employeurs, la ligne hiérarchique et les travailleurs. L’annexe IX.2-2 est particulièrement importante et précises les circonstances où l’usage des EPI est obligatoire.

Il constitue la transposition en droit belge de la directive européenne 89/656/CEE.

Plus d’informations à ce sujet et le texte réglementaire sont disponibles sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubrique Thèmes > Bien-être au travail > Protection collective et individuelle > Equipements de protection individuelle.

L’AR du 31 décembre 1992 concernant la mise sur le marché des équipements de protection individuelle s’adresse aux fabricants d’EPI.

Cet AR fixe les exigences essentielles de santé, de sécurité, ainsi qu’une notice d’information décrivant les dangers contre lesquels les EPI protègent. En plus, cette notice doit contenir des instructions d’utilisation et d’entretien. Les EPI qui satisfont à cette législation peuvent être munis du marquage CE.

Cet AR a été publié au Moniteur belge le 4 février 1993 et constitue la transposition en droit belge de la directive européenne 89/686/CEE.

Le 31 mars 2016, le Règlement 2016/425/UE  du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux équipements de protection individuelle et abrogeant la directive 89/686/CEE du Conseil a été publié. Ce règlement est applicable à partir du 21 avril 2018.

Plus d’information à ce sujet et le texte réglementaire sont disponible sur le site du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie dans la rubrique Entreprises & Indépendants > Sécurité des produits et des services > Sécurité des équipements de protection individuelle.

En pratique

  • Online training
    Online training
    Équipements de protection individuelle (EPI)

    Online-Training TV: Equipement de protection individuelle

    L’offre Online-Training TV de Prevent, qui propose des cours vidéo interactifs, comprend une vidéo sur les équipement de protection individuelle (EPI) de protection des voies respiratoires.

Actualités et évènements

Veiligheidsschoenen
Veiligheidsschoenen
08.06.2018

Campagne de contrôle de la conformité des chaussures de sécurité

Le Service public fédéral Économie, P.M.E., Classes moyennes et Énergie (SPF Économie) a mené en 2016-2017 une campagne de contrôle de la conformité...

Journée d’étude sur l’ergonomie et les robots collaboratifs (COBOTS)

24.04.2018 13:04 to 30.05.2018 00:05
Le 22 mars 2018, la "Belgian Ergonomics Society" (BES) a organisé, en collaboration avec le Service public fédéral Emploi, Travail et...
reinigen_brandweer.jpg
12.07.2016

Sur le blog: méthodes de nettoyage des tenues d’intervention des services d’incendie

Le blog du site BeSWIC s’est enrichi d’un article sur les méthodes de nettoyage des tenues d’intervention des services d’incendie. Cet article se...