Utilisation au sein de l’organisation (formation, instructions, entretien)

L’employeur doit veiller à ce qu’une politique claire et efficace soit appliquée en ce qui concerne les équipements de protection collective (EPC) et les équipements de protection individuelle (EPI).

Une telle politique doit englober les aspects suivants:

  • une sélection et un choix corrects des équipements de protection: ils doivent s’effectuer sur la base d’une analyse des risques et en tenant compte de la hiérarchie des mesures de prévention. Parallèlement, il est judicieux d’impliquer autant que possible le travailleur dans le choix d’un équipement de protection déterminé (différents types ou modèles pouvant éventuellement être essayés et testés), car cela l’incitera à utiliser cet équipement plus spontanément et de manière correcte;
  • un usage approprié de l’équipement de protection au sein de l’organisation. Les documents qui jouent un rôle important à cet égard sont la note d’information générale et les fiches d’instructions.
    La note d’information générale comporte un aperçu des différents types d’équipements de protection présents dans l’entreprise, des risques dont ils prémunissent les travailleurs et des conditions dans lesquelles ils doivent être utilisés, ainsi qu’un aperçu des situations anormales susceptibles de se produire et des conclusions issues des expériences vécues quant à l’utilisation des équipements de protection.
    Les fiches d’instructions expliquent comment un EPC ou un EPI fonctionne, comment il faut l’utiliser, l’entretenir et le ranger, quand il convient de le vérifier ou de le contrôler, et quelle en est la date de péremption. La fiche d’instruction sera idéalement rédigée au départ du mode d’emploi fourni avec l’équipement.
    La formation permanente et la sensibilisation doivent faire en sorte que chacun connaisse et utilise les équipements de protection en pleine connaissance de cause et en toute sécurité;
  • une attention particulière doit être prêtée à l’entretien correct de l’équipement de protection, sans oublier de tenir compte des réparations et des remplacements en temps opportun;
  • un aperçu clair des contrôles et agréments nécessaires.

Les travailleurs doivent utiliser l’équipement de protection (p.ex. un harnais de sécurité) conformément aux instructions, à la formation et à l’entraînement.

La ligne hiérarchique effectue constamment un contrôle du respect des instructions sur le lieu de travail. Avec les utilisateurs, ils sont les premiers à pouvoir détecter les éventuelles difficultés et/ou gênes pendant l’utilisation.

Cette détection et la recherche de solutions appropriées pour les problèmes, si nécessaire en concertation avec le fournisseur, peuvent contribuer à terme à ce que des équipements de protection mieux adaptables à l’utilisateur (harnais de sécurité) soient mis sur le marché.

Le contrôle lors de la première utilisation est remplacé par la procédure CE où on part du principe qu’un nouvel équipement répond aux prescriptions.

Tous les systèmes de protection contre les chutes et leurs éléments (harnais, crochets, cordes, amortisseurs de chute, appareils anti-chute, …) doivent être soumis à un contrôle par un service agréé pour le contrôle technique des appareils de levage:

  • pour tous les systèmes (installés tant de façon permanente que non permanente) après chaque chute de personne;
  • pour les systèmes installés de façon non permanente, un contrôle supplémentaire est nécessaire tous les 12 mois.

Équipements de protection - Documentation externe

Centre Technique et Scientifique de l’Industrie Textile Belge (Centexbel - Belgique)

Centexbel est le Centre Technique et Scientifique de l’Industrie Textile Belge. Centexbel assiste les entreprises de l’industrie textile, donc également des producteurs des équipements de protection individuelle (EPI), pour la mise à l’essai et la certification de leurs produits. L’organisation a également pour missions des activités de recherche et de développement.

Des brochures et des publications traitant des EPI et des propriétés spécifiques aux textiles sont disponibles en français, néerlandais et anglais sur le site de Centexbel.

Constructiv (Belgique)

L’ancien Comité National d’Action pour la sécurité et l’hygiène dans la Construction (CNAC), maintenant appelé "Constructiv", est l’institut de prévention de la construction. Son objectif général est de promouvoir le bien-être dans la construction.

Des rapports et des dossiers, notamment un dossier traitant des équipements de protection individuelle dans la construction, sont disponibles en français et en néerlandais sur le site de Constructiv.

Comité Européen de Normalisation (CEN - UE)

Le CEN est le Comité Européen de Normalisation dont fait également partie le Bureau belge de Normalisation (NBN).

Le CEN publie chaque mois une liste des normes les plus récentes. Un moteur de recherche qui permet de rechercher les normes européennes, est également disponible sur le site du CEN (en anglais).

Commission européenne (UE)

Le site web de la Commission européenne reprend une liste des normes européennes applicables aux EPI. Ce site web permet également d’accéder à d’autres documents utiles, par exemple un guide pratique des travaux en hauteur.

Plus d’informations en anglais sur le site de la Commission européenne, dans la rubrique European Commission > Growth > Single Market and Standards > European Standards.

European Safety Federation (ESF - Europe)

L’"European Safety Federation" (ESF) est la coupole européenne qui chapeaute les associations nationales de fournisseurs d’EPI. Cette fédération remplit le même rôle que l’organisme belge Febelsafe, mais au niveau européen.

Plus d’informations en anglais sur le site de l’ESF.

Fédération belge des fournisseurs d’EPI (Febelsafe – Belgique)

Febelsafe est la Fédération belge des fournisseurs d’EPI. Les membres de Febelsafe peuvent assister les entreprises à choisir, utiliser et entretenir leurs EPI. Febelsafe s’engage également en faveur de la sécurité et du bien-être en général. C’est ainsi que cette fédération professionnelle organise des exposés, des séminaires et des salons sur le thème des équipements de protection et de la sécurité.

Plus d’informations en français ou néerlandais sur le site de Febelsafe.

Agence britannique de sécurité au travail (HSE – Royaume-Uni)

L’agence britannique de sécurité au travail, “Health and Safety Executive” (HSE), propose un large éventail de brochures et de matériel informatif traitant des EPI. Son site web comporte des exemples d’analyses des risques, des études de cas, des brochures, des dépliants …

Plus d’informations en anglais sur le site de HSE.

Bureau belge de Normalisation (NBN – Belgique)

Le NBN est le Bureau Belge de Normalisation. Le site web permet de rechercher et de commander les normes souhaitées. Le NBN dispose également d’une bibliothèque où les normes peuvent être consultées gratuitement.

Plus d’informations en français, néerlandais ou anglais sur le site du NBN.

Suva (Suisse)

Suva est un assureur suisse actif dans la couverture des accidents, qui publie régulièrement des rapports sur les équipements de protection. Suva propose en outre des modules d’e-learning gratuits, par exemple celui traitant du travail sur chantiers.

Plus d’informations en allemand, français, italien ou anglais sur le site de Suva.

  • Équipements de protection individuelle (EPI) - Réglementation

  • Équipements de protection collective (EPC) - Réglementation

En pratique

  • Guide
    Guide
    COVID-19

    Version adaptée du guide générique pour lutter contre la propagation du COVID 19 au travail

    Le guide générique comprend des principes et des mesures nécessaires pour permettre aux entreprises de travailler en sécurité en limitant au maximum les contaminations au travail.
  • coronavirus
    coronavirus
    Agents biologiques / Analyse des risques

    Coronavirus : checklist prévention sur le lieu de travail

    La possibilité d’infection par le coronavirus sur le lieu de travail constitue un risque professionnel contre lequel l’employeur doit protéger ses travailleurs. Pour évaluer ce risque, le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a élaboré une liste d’autocontrôle.
  • Films Napo sur la numérisation et la robotisation sur le lieu de travail

    Le film animé "Napo dans... les robots au travail" propose en plusieurs épisodes une introduction à la robotique collaborative sur le lieu de travail. Il décrit certaines des technologies robotiques émergentes, les types d'accidents associés, les principaux dangers et la façon dont...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Cou, épaules, bras et jambes: travail assis et exercices d'étirement

    La position assise pendant un certain temps au cours de la journée de travail constitue un facteur de risque de développement ou d'aggravation des troubles musculosquelettiques (TMS). En bougeant davantage, les travailleurs peuvent transformer les conseils de meilleures pratiques en une...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / PME

    Lancement du tout nouveau module "Prévenir les TMS" sur Preventiondestms.be

    Le site de sensibilisation et de prévention sur les troubles musculosquelettiques (TMS) s'est enrichi d'un tout nouveau module "Prévenir les TMS"...

Actualités et évènements

  • 26.01.2022

    Sur le blog: nouvelle affiche Max sur les dangers des poussières de quartz et les nuisances sonores dans les activités ferroviaires

    En 2017, l’Union des entrepreneurs de travaux ferroviaires (UETF) a lancé, en collaboration avec la Fédération des entrepreneurs généraux de la...
  • 24.01.2022

    Document de réflexion sur les TMS chez les travailleurs atteints de SEP

    Les troubles musculosquelettiques (TMS) affectent la vie des personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP), y compris leur capacité à travailler...
  • 20.01.2022

    Sur le blog: charte pour l’amélioration de l’accueil des chauffeurs sur les sites de livraison et autres initiatives

    La Global Shippers Alliance (GSA), l’Union internationale des transports routiers (IRU) et la Fédération internationale des ouvriers du transport (...