Collaborations multidisciplinaires

Avec qui le médecin du travail travaille-t-il en étroite collaboration ?

Le médecin du travail travaille dans un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT) ou un service externe pour la prévention et la protection au travail (SEPPT) au sein d'une équipe multidisciplinaire.

Ainsi, il est amené à collaborer, de façon étroite, avec des spécialistes en sécurité au travail (ingénieurs), en ergonomie (ergonomes), en hygiène industrielle (toxicologues) et en aspects psychosociaux du travail (psychologues de travail). En outre, des infirmiers, des assistants sociaux et des personnes possédant une formation complémentaire peuvent être employés dans le service externe / interne de prévention et de protection au travail. Ces derniers mènent leurs activités sous la responsabilité du médecin du travail qu'elles assistent.

Ensemble, ils veillent à ce que tous les aspects en matière de bien-être au travail soient pris en compte.

Le schéma ci-dessous illustre la collaboration multidisciplinaire entre les différents acteurs.

collaboration_multidisciplinaire.jpg

En pratique

  • Zomerhitte op het werk
    Zomerhitte op het werk
    Ambiances thermiques

    Grandes chaleurs au travail

    En été, il arrive que des températures excessives empêchent les travailleurs d’accomplir leurs tâches dans des conditions acceptables. Dès lors, l’employeur doit prendre des mesures nécessaires pour réduire ces inconvénients. Ces mesures sont imposées par la réglementation.
  • COVID-19

    Article OSHwiki sur les défis de "Long COVID" pour la SST

    Les symptômes du COVID-19 qui persistent plus de quatre semaines après la disparition de l'infection sont généralement désignés comme "Long COVID". Cette affection peut toucher presque tous les systèmes organiques avec des effets très différents, notamment des troubles respiratoires...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT)

    Conseils pratiques pour prévenir les TMS grâce à la participation des travailleurs

    Le coût des troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail pour les employés et les entreprises dans l’ensemble de l’UE est élevé. La solution pour réduire les TMS repose sur les travailleurs eux-mêmes.
  • Analyse des risques
    Industrie manufacturière / Commerce de gros et de détail / Transports et entreposage

    Article OSHwiki sur le transport interne et le maniement des marchandises

    Les livraisons, le transfert de marchandises, l'expédition ou le stockage font partie des processus de nombreux lieux de travail. En outre, le secteur de la logistique couvre un large éventail d'activités telles que la réception des conteneurs, le transport et les centres logistiques...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Jeunes / Stagiaires

    Lanceurs de discussion sur le lieu de travail concernant les TMS

    L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) propose une série de lanceurs de discussion pratiques sur les troubles musculosquelettiques (TMS) dans le cadre de sa campagne "Pour un travail sain: allégez la charge!"...

Actualités et évènements

  • 04.08.2022

    Manipulation de cytostatiques et d’agents antinéoplasiques: mise à jour

    Le 25 mars 2022, le ‘European Biosafety Network’ (EBN) a organisé une table ronde au Parlement fédéral sur la prévention de l’exposition aux...
  • 02.08.2022

    Modification de l’AR fixant les normes de base en matière de prévention contre l'incendie et l'explosion

    Le 23 juin 2022, le Moniteur belge a publié l'arrêté royal (AR) du 20 mai 2022 modifiant l’AR du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en...
  • 01.08.2022

    Le réseau ENETOSH et l’EU-OSHA appellent à une action commune pour promouvoir la santé physique dans l’enseignement

    Le 23 juin 2022, l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et le Réseau européen pour l‘éducation et la formation à...