Examens médicaux

Quels examens médicaux le médecin du travail réalise-t-il ?

Le médecin du travail peut réaliser différents types d'évaluations de santé (ou examens médicaux).

 

Évaluations de santé

Objectifs

Evaluation de santé préalable

Évaluation de l'aptitude du candidat-travailleur pour la fonction à pourvoir. Attention, les médecins du travail ne participent pas à la sélection. L'évaluation de santé préalable est la dernière étape dans la procédure de recrutement.

Evaluation de santé périodique

Évaluation de l'état de santé en fonction des risques.
Informer le travailleur sur son état de santé, sur les risques qu'implique son poste de travail et sur les mesures préventives à prendre.                                             
Dépistage de maladies professionnelles ou d'affections liées au travail

Examen lors de la reprise du travail

Vérifier si le travailleur est toujours apte à la fonction qu'il exerçait auparavant. C'est possible dès 4 semaines d'incapacité de travail ou plus tôt (par exemple lorsque le médecin traitant donne une recommandation sur un travail adapté). Un examen lors de la reprise du travail peut avoir lieu au plus tôt le jour de la reprise du travail et au plus tard 10 jours ouvrables après la reprise du travail.

Visite de pré-reprise du travail

Faire savoir à l'employeur quelles adaptations il peut apporter au poste de travail, afin que le travailleur puisse reprendre facilement le travail dans des conditions adaptées. L'avantage est que le travail adapté et les modifications organisationnelles peuvent être discutés préalablement avec l'employeur. Une visite de pré-reprise du travail est uniquement possible tant que le travailleur est en service et à la demande de ce dernier. Le médecin traitant et le médecin-conseil peuvent également demander une visite de pré-reprise du travail moyennant l'accord du travailleur

Surveillance de la santé prolongée

Suivi des risques et de leurs effets après l'arrêt de l'exposition. Par exemple, après des années d'exposition à la poussière de bois chez les menuisiers ou à la suite d'une exposition documentée à l'amiante par le passé.

Consultation spontanée

Examiner les plaintes qui, selon le travailleur ou le médecin traitant, seraient en rapport avec le travail et éventuellement examiner le poste de travail.

Le cas échéant, le conseiller en prévention - médecin du travail peut formuler les propositions nécessaires afin d'améliorer les conditions de travail ou noter une décision sur le formulaire d'évaluation de santé.

L'évaluation de réintégration d'un travailleur qui ne peut temporairement ou définitivement plus effectuer le travail convenu, en vue de son occupation dans un travail adapté ou un autre travail

Le conseiller en prévention-médecin du travail entame un trajet de réintégration:

  • à la demande du travailleur en incapacité de travail (ou à la demande de son médecin traitant);
  • ou à la demande du médecin-conseil de la mutualité;
  • ou à celle de l'employeur.

Sur la base de l'évaluation du médecin du travail et des recommandations pour un travail adapté ou un autre travail, l'employeur établira, si possible, un plan de réintégration en concertation avec le médecin du travail, le travailleur et, éventuellement, d'autres parties concernées. Enfin, le travailleur doit marquer son accord sur le plan de réintégration.

Tant le moment auquel les différentes parties peuvent prendre l'initiative pour démarrer un trajet de réintégration que les différentes étapes de ce trajet de réintégration sont liés à des délais stricts (voir Code sur le bien-être au travail, articles I.4-72 à I.4-81).

Une inaptitude définitive pour le travail convenu sans recommandation pour un travail adapté ou un autre travail, ainsi qu'à un refus du plan de réintégration par le travailleur ou un rapport motivé de l'employeur car il n'est pas en mesure d'établir un plan de réintégration, peut conduire à un cas de force majeure médicale. 

Examen médical à la demande de l'employeur

Examen médical à la demande du médecin du travail

En cas de doute quant à l'aptitude médicale, l'employeur peut demander un examen intermédiaire auprès du médecin du travail, lequel a généralement lieu en fonction des tâches du travailleur critiques en matière de sécurité.

Plus d’informations

  • Plus d’informations sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubriqueThèmes > Bien-être au travail > Surveillance de santé

En pratique

  • generieke_gids_fr.png
    COVID-19

    Fin des obligations du Guide Générique "Travailler en toute sécurité pendant une épidémie ou une pandémie"

    Le 11 mai 2022, 2 mois après la levée de la situation d’urgence épidémique, la "phase de suivi" a pris fin, ce qui implique la fin de l’obligation pour les entreprises d’appliquer les mesures spécifiques de la phase de vigilance du Guide Générique "Travailler en toute sécurité...
  • Télétravail / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Comment protéger la santé musculosquelettique des télétravailleurs: quelques exemples pratiques

    Ces dernières années, de nombreuses entreprises ont mis en place des mesures de prévention des risques pour les télétravailleurs. En Europe, l'approche diffère d’un pays à l’autre, certains s'appuyant principalement sur la législation pour réglementer le télétravail et promouvoir l'...
  • Lieux de travail / COVID-19

    Ventilation et CO2: outil de calcul de l’INRS

    L’institut national de recherche et de sécurité (INRS) français offre un outil qui permet de simuler l'évolution de la concentration en dioxyde de carbone (CO2) produite par la respiration des occupants dans un local de travail (bureau, salle de réunion, etc.) et d'estimer le taux de...
  • Travail en hauteur

    Article OSHwiki sur le travail en hauteur

    Un article OSHwiki de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) propose diverses mesures et solutions techniques pour prévenir les chutes de hauteur sur le lieu de travail et les procédures à suivre si un accident se produit.
  • Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Deux nouveaux outils pour lutter efficacement contre les TMS sur le lieu de travail

    Le SPF Emploi a le plaisir de présenter deux outils gratuits et accessibles qui viennent enrichir les nombreux outils TMS déjà disponibles sur BeSWIC.

Actualités et évènements

  • 19.05.2022

    Rappel: subventions pour des projets sur l'organisation du travail innovante

    Le Conseil national du Travail (CNT) a mis en place, en étroite coopération avec le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (...
  • 19.05.2022

    Sur le blog: perturbateurs endocriniens – interview de la professeure Laura Vandenberg

    Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a eu la chance de pouvoir interviewer la professeure Laura Vandenberg...
  • 17.05.2022

    Sur le blog: réintégration et risque aggravé: 2 rapports de la Cour des comptes

    La Cour des comptes a publié le 23 décembre 2021 son rapport "Malades de longue durée - Mesures de réintégration sur le marché du travail"...