Exposition sur le lieu de travail

L'exposition aux substances dangereuses (dont les perturbateurs endocriniens) peut se produire par inhalation de gaz, de vapeurs ou d'aérosols, par contact cutané ou par ingestion. En ce qui concerne les travailleurs, l'inhalation et le contact avec la peau sont les principales voies d'exposition. Cependant, l'ingestion ne peut être exclue, en raison de la relation avec l'hygiène des mains.

L'exposition aux perturbateurs endocriniens et aux substances suspectées d'en être peut se produire dans de nombreux secteurs:

  • dans la production de produits et d'objets contenant des perturbateurs endocriniens dans l'industrie chimique (par exemple, certains plastiques, résines époxy, peintures, vernis, biocides, cosmétiques, etc.);
  • dans les secteurs où des produits contenant des perturbateurs endocriniens (potentiels) peuvent être utilisés, comme, par exemple:
    • l'agriculture, l'horticulture et la lutte contre les ravageurs (certains produits phytopharmaceutiques, biocides): par exemple: herbicides contenant la substance active flumioxazine, produits de dératisation contenant la substance active cholécalciférol,µ
    • le secteur de la construction (certaines peintures, solvants, retardateurs de flamme, etc.): par exemple: le phosphate de triphényle et le 4-tert-butylphénol: dans les colles et mastics, peintures et autres produits de revêtement,
    • le secteur du nettoyage (certains détergents, certains biocides): par exemple, les parabènes comme conservateurs et le phtalate de diéthyle comme support des parfums dans les détergents et les produits de nettoyage,
    • le secteur textile: par exemple, les textiles traités avec des retardateurs de flamme bromés,
    • le secteur des soins de beauté (certains produits de soins): par exemple: l’homosalate ou les benzophénones comme filtre UV, certains parabènes comme conservateurs dans les crèmes,
    • les pompiers: par exemple les mousses anti-feu qui contiennent du PFAS;
  • lors du recyclage et du traitement des déchets d’objets contenant des perturbateurs endocriniens: par exemple: phtalates dans les revêtements de sol, les câbles, des plastiques; plomb dans les batteries et les couvertures de toit.

En outre, on peut supposer que, comme pour les autres substances dangereuses, les travailleurs peu qualifiés en situation d'emploi précaire (caractérisée, entre autres, par l'instabilité, une protection sociale insuffisante, le manque de possibilités d'apprentissage, le manque de participation) seront en pratique les moins protégés.

 production, soins esthétiques, pompiers, secteur du métal, secteur du nettoyage et agriculture

Figure 5: Exemples de plusieurs secteurs dans lesquels l’exposition à des perturbateurs endocriniens et des substances que l’on soupçonne être des perturbateurs endocriniens est possible.

Depuis quelques années, le législateur restreint, très progressivement, l'utilisation des perturbateurs endocriniens:

Par exemple, dans les (ré)évaluations des substances actives des pesticides et biocides, la perturbation endocrinienne est désormais un critère d'exclusion pour l'approbation (des dérogations sont possibles si la substance active est nécessaire pour des raisons de santé publique ou d'intérêt public et qu'aucune alternative n'est disponible). Cependant, de nombreuses substances actives n'ont pas encore fait l'objet d'études complètes sur leurs propriétés de perturbation endocrinienne; les études nécessaires demanderont plusieurs années. On s’attend à une évolution considérable à ce niveau dans les années à venir.

En ce qui concerne les produits cosmétiques, la Commission européenne a publié en 2019 une liste prioritaire de 28 perturbateurs endocriniens potentiels, actuellement soumis à une évaluation de son ‘Scientific Committee on Consumer Safety’ (SCCS). En fonction des résultats qu’elles livreront, ces évaluations pourraient conduire à l'avenir à des interdictions ou à des restrictions de l'utilisation des substances concernées dans les cosmétiques.

Le Règlement REACH européen a été introduit en vue de mieux protéger la population et l’environnement des produits dangereux. REACH signifie "Règlement concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques". Ce règlement européen interdit déjà l'utilisation de certains perturbateurs endocriniens ou limite leur utilisation à certaines applications, parfois également assorties de conditions spécifiques. Exemple (via le site de l’ECHA):

Perturbateurs endocriniens - Documentation externe

Journée d’étude "Perturbateurs endocriniens: les conséquences de l'exposition pour les travailleurs et leurs enfants" (SPF Emploi/SPF Santé Publique – Belgique – 2022) 

Au cours de cette journée d’étude, des experts ont donné des précisions sur les effets possibles des perturbateurs endocriniens sur la santé, tant des travailleurs que de leurs enfants. En outre, certaines caractéristiques toxicologiques des perturbateurs endocriniens ont été abordées et la manière dont cela peut affecter l'estimation de l'exposition sur le lieu de travail. Enfin, quelques exemples concrets de différents secteurs ayant une expérience de la gestion des perturbateurs endocriniens ont été discutés.

Présentations de la journée d’étude

  • Introduction par message vidéo:
  • Le danger des perturbateurs endocriniens pour la santé des travailleurs (Dr Jean Pauluis, médecin généraliste et responsable de l'unité environnement de la Société Scientifique de Médecine Générale) – présentation Powerpoint: Présentation Dr Paulius (PPTX, 1,26 MB).
  • Caractéristiques des perturbateurs endocriniens et implications pour la prise de décision réglementaire (Prof. Dr Laura Vandenberg de l’Université de Massachusetts aux États-Unis) – lisez l'article de blog suivant sur ce site BeSWIC: Perturbateurs endocriniens: interview de la professeure Laura Vandenberg.
  • L'impact des perturbateurs endocriniens sur la santé et le développement de l'enfant (Dr Anne-Simon Parent de l’Université de Liège) – présentation Powerpoint: Présentation Dr Parent (PPTX, 7,5 MB).
  • Les perturbateurs endocriniens : un risque professionnel à reconnaître (Dr Tony Musu, ETUI) – Présentation Dr Musu (PDF, 993 Ko).
  • Présentation du Guideline sur Beswic.be "Les perturbateurs endocriniens et leur impact sur la santé des travailleurs" (Gunter Kathagen, SPF Emploi): Perturbateurs endocriniens.
  • Études de cas:
    • Cas 1: Prévention de l'exposition aux perturbateurs endocriniens à la maternité de l'hôpital Ambroise Paré de Mons (Dr Jean-François Simon, gynécologue) – présentation Powerpoint: Présentation Dr Simon (PPTX, 4 MB);
    • Cas 2: L’utilisation de mousses anti-incendie fluorées (Kris De Bruyn, conseiller en prévention sécurité au travail aux sapeurs-pompiers d'Anvers) – présentation Powerpoint en néerlandais: Présentation Kris De Bruyn (PPTX, 755 Ko);
    • Cas 3 (par vidéo): Travailler avec des produits de nettoyage dans le secteur des titres-services (Béatrice Bolland, Kris Vanautgaerden de la CSC Alimentation et Services, et Christel Masset, responsable formation) – vidéo bientôt disponible;
    • Cas 4: La connaissance des produits dangereux: l'exemple du secteur de la coiffure (Maxime Coopmans et Philippe Vigneron de la Centrale Générale de La Fédération générale du travail de Belgique (FGTB)) – présentation Powerpoint: Présentation Philippe Vigneron & Maxime Coopmans (PPTX, 328 Ko);
  • Discours de clôture du Ministre Pierre-Yves Dermagne, Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie et du travail – le texte du discours de clôture en français et en néerlandais: Slotwoord – Discours de clôture (PDF, 139 Ko).

Perturbateurs endocriniens: un risque professionnel à (re)connaître (ETUI – 2016)

Ce guide de l’Institut syndical européen (ETUI) s'adresse aux représentants de travailleurs, en particulier aux élus des comités de santé, de sécurité et d'hygiène, potentiellement exposés aux perturbateurs endocriniens sur leur lieu de travail. Il a pour objectif de dresser un état des lieux des connaissances scientifiques sur les conséquences sanitaires de l'exposition des travailleurs aux substances chimiques ayant des effets sur le système endocrinien.

La publication vise à sensibiliser les responsables syndicaux et les décideurs politiques à ce risque largement méconnu du public et des travailleurs. Elle a également pour objectif d'attirer l'attention sur les lacunes de la législation européenne en matière de prévention de ce type de risques sur les lieux de travail.

La publication est disponible sur le site de l’ETUI: Perturbateurs endocriniens: un risque professionnel à (re)connaître.

Perturbateurs endocriniens - Matériel de sensibilisation

Affiche “Les perturbateurs endocriniens au travail" (SPF Emploi – Belgique – 2022)

Cette affiche s'adresse aux travailleurs, aux employeurs, aux conseillers en prévention, aux membres du Comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et aux autres parties prenantes. Via le QR code ou le lien sur l'affiche vous pouvez accéder au thème des perturbateurs endocriniens sur ce site BeSWIC.

L’affiche, qui peut être affichée sur le lieu de travail, donne un aperçu concis des caractéristiques et des risques des perturbateurs endocriniens dans le contexte professionnel. Une vue d'ensemble est donnée de certains des secteurs où l'exposition sur le lieu de travail peut se produire et comment les travailleurs peuvent être protégés selon le "principe STOP".

Le poster est disponible via le lien suivant et peut être distribuée librement: Affiche "Les perturbateurs endocriniens au travail" (PDF, 196 Ko).

Perturbateurs endocriniens - Publications

L’analyse des risques (SPF Emploi – Belgique – 2021)

Cette brochure traite du concept de l'analyse des risques et de la façon d'utiliser ce concept pour déterminer des mesures de prévention en matière de santé et de sécurité au travail.

La législation sur le bien-être au travail impose cette approche dont le but principal est d’atteindre les objectifs d'un travail sain et sûr. Après une description de la notion de système dynamique de gestion des risques, la brochure approfondit la mise en œuvre de l'analyse des risques. Lorsque l’on procède à une telle analyse, on peut recourir à différentes méthodes pour détecter les dangers, déterminer les facteurs de risque et évaluer les risques.

Cette brochure est disponible sur le site Internet du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans le module Publications > Analyse des risques (L’).

Questions parlementaires

  • 55024300C Chambre - La question du PFOS et le contrôle sur les lieux de travail

  • 534 Chambre - L'influence des perturbateurs endocriniens sur les travailleurs

Perturbateurs endocriniens - Réglementation

Perturbateurs endocriniens

Code du bien-être au travail: Livre VI (Titres 1 & 2), Livre X (Titres 3 & 4)

Les perturbateurs endocriniens sont des substances présentant potentiellement un risque pour la santé des travailleurs. Par conséquent, les dispositions du Titre 1 (relatif aux agents chimiques) du livre VI du Code du bien-être au travail (y compris la mise en œuvre de l'analyse des risques, l’adoption de mesures de prévention, la fourniture d’information et de formation) sont toujours applicables. Si la substance perturbatrice endocrinienne est également classée comme cancérigène, mutagène ou reprotoxique, le Titre 2 (relatif aux agents cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques) du livre VI du Code du bien-être au travail s'applique également.

Les jeunes sont particulièrement vulnérables aux perturbateurs endocriniens car leur développement n’est pas encore terminé. Les travailleuses enceintes et allaitantes doivent également être protégées des risques que présentent les perturbateurs endocriniens pour la grossesse, la lactation et la santé de leur enfant. Par conséquent, les Titres 3 et 5 du livre X du Code du bien-être au travail s’appliquent également à ces substances.

Plus d’informations sur le Code sur le site Internet du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans les rubriques Thèmes > Bien-être au travail > Principes généraux > Code du bien-être au travail.

Les livres et titres suivants du Code sont d’application:

REACH (Enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques)

Le règlement européen REACH impose à l'industrie l'obligation d'enregistrer les produits chimiques, d'évaluer la sécurité de leur utilisation et, dans certains cas, d'autoriser et de restreindre leur utilisation.

Ce règlement européen interdit déjà l'utilisation de certains perturbateurs endocriniens ou limite leur utilisation à certaines applications, parfois également assorties de conditions spécifiques. Certains perturbateurs endocriniens étaient déjà repris aux annexes XIV et XVII du règlement REACH.

En pratique

  • Zomerhitte op het werk
    Zomerhitte op het werk
    Ambiances thermiques

    Grandes chaleurs au travail

    En été, il arrive que des températures excessives empêchent les travailleurs d’accomplir leurs tâches dans des conditions acceptables. Dès lors, l’employeur doit prendre des mesures nécessaires pour réduire ces inconvénients. Ces mesures sont imposées par la réglementation.
  • Agents biologiques / Agents physiques / Troubles musculosquelettiques (TMS) / Risques psychosociaux (RPS)
    Coiffure

    Article OSHwiki sur les facteurs de risque dans le secteur de la coiffure

    La protection de la santé des travailleurs du secteur de la coiffure figure depuis longtemps parmi les priorités du dialogue social sectoriel de l'Union européenne (UE)...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Jeunes

    4 pays prodiguent des conseils pratiques pour les écoles afin de prévenir les TMS chez les futurs travailleurs

    Le système scolaire offre l'occasion idéale d'enseigner un comportement actif et sain avant que les générations futures n'entrent sur le marché du travail, ce qui réduira leurs risques de développer des troubles musculosquelettiques (TMS)...
  • COVID-19

    Article OSHwiki sur les défis de "Long COVID" pour la SST

    Les symptômes du COVID-19 qui persistent plus de quatre semaines après la disparition de l'infection sont généralement désignés comme "Long COVID". Cette affection peut toucher presque tous les systèmes organiques avec des effets très différents, notamment des troubles respiratoires...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT)

    Conseils pratiques pour prévenir les TMS grâce à la participation des travailleurs

    Le coût des troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail pour les employés et les entreprises dans l’ensemble de l’UE est élevé. La solution pour réduire les TMS repose sur les travailleurs eux-mêmes.

Actualités et évènements

13.07.2022

Plan fédéral de réduction des biocides: consultation publique

Jusqu’au 3 octobre 2022, le Service Publique Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement (SPF Santé Publique) organise...
19.05.2022

Sur le blog: perturbateurs endocriniens – interview de la professeure Laura Vandenberg

Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a eu la chance de pouvoir interviewer la professeure Laura Vandenberg...
04.05.2022

Nouveau thème "Perturbateurs endocriniens" sur BeSWIC

Un nouveau thème consacré aux perturbateurs endocriniens a été publié le 4 mai 2022 sur le site BeSWIC. Les perturbateurs endocriniens sont des...

Revivez la Journée d'étude "Les Perturbateurs endocriniens: les conséquences de l'exposition pour les travailleurs et leurs enfants"

28.05.2022 14:05
Le 5 mai 2022, le Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a organisé, en collaboration avec le Service Public...