Examens médicaux

Quels examens médicaux le médecin du travail réalise-t-il ?

Le médecin du travail peut réaliser différents types d'évaluations de santé (ou examens médicaux).

 

Évaluations de santé

Objectifs

Evaluation de santé préalable

Évaluation de l'aptitude du candidat-travailleur pour la fonction à pourvoir. Attention, les médecins du travail ne participent pas à la sélection. L'évaluation de santé préalable est la dernière étape dans la procédure de recrutement.

Evaluation de santé périodique

Évaluation de l'état de santé en fonction des risques.
Informer le travailleur sur son état de santé, sur les risques qu'implique son poste de travail et sur les mesures préventives à prendre.                                             
Dépistage de maladies professionnelles ou d'affections liées au travail.

En fonction du risque auquel le travailleur est exposé, cette évaluation de santé périodique est complétée par des actes médicaux supplémentaires, comprenant, le cas échéant, des examens dirigés et des test.

Examen lors de la reprise du travail

Vérifier si le travailleur est toujours apte à la fonction qu'il exerçait auparavant. C'est possible dès 4 semaines d'incapacité de travail ou plus tôt (par exemple lorsque le médecin traitant donne une recommandation sur un travail adapté). Un examen lors de la reprise du travail peut avoir lieu au plus tôt le jour de la reprise du travail et au plus tard 10 jours ouvrables après la reprise du travail.

Visite de pré-reprise du travail

Faire savoir à l'employeur quelles adaptations il peut apporter au poste de travail, afin que le travailleur puisse reprendre facilement le travail dans des conditions adaptées. L'avantage est que le travail adapté et les modifications organisationnelles peuvent être discutés préalablement avec l'employeur. Une visite de pré-reprise du travail est uniquement possible tant que le travailleur est en service et à la demande de ce dernier. Le médecin traitant et le médecin-conseil peuvent également demander une visite de pré-reprise du travail moyennant l'accord du travailleur

Surveillance de la santé prolongée

Suivi des risques et de leurs effets après l'arrêt de l'exposition. Par exemple, après des années d'exposition à la poussière de bois chez les menuisiers ou à la suite d'une exposition documentée à l'amiante par le passé.

Consultation spontanée

Examiner les plaintes qui, selon le travailleur ou le médecin traitant, seraient en rapport avec le travail et éventuellement examiner le poste de travail.

Le cas échéant, le conseiller en prévention - médecin du travail peut formuler les propositions nécessaires afin d'améliorer les conditions de travail ou noter une décision sur le formulaire d'évaluation de santé.

L'évaluation de réintégration d'un travailleur qui ne peut temporairement ou définitivement plus effectuer le travail convenu, en vue de son occupation dans un travail adapté ou un autre travail

Le conseiller en prévention-médecin du travail entame un trajet de réintégration:

  • à la demande du travailleur en incapacité de travail (ou à la demande de son médecin traitant);
  • ou à la demande du médecin-conseil de la mutualité;
  • ou à celle de l'employeur.

Sur la base de l'évaluation du médecin du travail et des recommandations pour un travail adapté ou un autre travail, l'employeur établira, si possible, un plan de réintégration en concertation avec le médecin du travail, le travailleur et, éventuellement, d'autres parties concernées. Enfin, le travailleur doit marquer son accord sur le plan de réintégration.

Tant le moment auquel les différentes parties peuvent prendre l'initiative pour démarrer un trajet de réintégration que les différentes étapes de ce trajet de réintégration sont liés à des délais stricts (voir Code sur le bien-être au travail, articles I.4-72 à I.4-81).

Une inaptitude définitive pour le travail convenu sans recommandation pour un travail adapté ou un autre travail, ainsi qu'à un refus du plan de réintégration par le travailleur ou un rapport motivé de l'employeur car il n'est pas en mesure d'établir un plan de réintégration, peut conduire à un cas de force majeure médicale. 

Examen médical à la demande de l'employeur

Examen médical à la demande du médecin du travail

L'employeur peut informer le médecin du travail dans certains cas (par exemple en cas de doute quant à l'aptitude médicale), mais le médecin du travail est libre de procéder ou non à une évaluation de santé dans ce cas (voir Codex sur le bien-être au travail, article I.4-4, §2).

Plus d’informations

  • Plus d’informations sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubriqueThèmes > Bien-être au travail > Surveillance de santé

En pratique

  • Alcool et drogues

    Brochure du VAD pour aborder le sujet de la consommation d'alcool et d'autres drogues dans le cadre de l'économie sociale

    Avec la nouvelle brochure "Alcohol de baas", le Centre d'expertise flamand pour l'alcool et les autres drogues (‘Vlaams expertisecentrum Alcohol en andere Drugs’, VAD) veut aider les managers de l'économie sociale à faire en sorte que le sujet de l'alcool et des...
  • Risques psychosociaux (RPS) / Violence, harcèlement moral, harcèlement sexuel au travail

    Projet européen UniSAFE "Mettre fin à la violence sexiste dans le monde académique"

    Le projet européen UniSAFE "Ending gender-based violence in academia" propose une série d'outils prêts à l'emploi pour lutter contre les comportements non désirés dans le milieu académique...
  • Point focal belge de l’EU-OSHA

    Appel à candidatures pour les Prix des bonnes pratiques de l'EU-OSHA

    Organisés par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et ses points focaux nationaux, les prix des bonnes pratiques "Lieux de travail sains" récompensent les organisations qui adoptent des approches exceptionnelles et innovantes en matière de sécurité et de...
  • OIRA / Analyse des risques

    OiRA en Belgique: découvrez les nouvelles fonctionnalités

    Le 10 novembre 2023, le Point Focal belge de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a organisé un colloque autour du 10e anniversaire en Belgique d'OiRA, l'outil interactif d'analyse des risques en ligne...
  • Agents cancérigènes et mutagènes
    Enseignement

    Jeu interactif pour sensibiliser les étudiants aux agents cancérigènes sur le lieu de travail

    Dans le cadre de la "Roadmap on Carcinogens", la campagne européenne visant à réduire l'exposition professionnelle aux substances cancérigènes, le SPF Emploi a lancé un jeu interactif pour familiariser les étudiants avec les mesures à prendre en matière de contrôle des risques liés...

Actualités et évènements

  • 29.02.2024

    Sur le blog - Chasse aux risques: une autre façon d'aborder la sensibilisation aux risques et la communication

    Dans la série "Napo pour les enseignants", Napo, le héros d’une série de films d’animation sur la santé et la sécurité sur le lieu de...
  • 28.02.2024

    Campagne "La sécurité et la santé au travail à l’ère numérique": L'EU-OSHA se penche sur le travail sur plateforme

    La campagne "La sécurité et la santé au travail à l’ère numérique" de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA...
  • 26.02.2024

    Suivi de la campagne d’inspection de l’Inspection du travail - Contrôle du bien-être au travail (2023) dans le secteur des titres-services

    A la suite des résultats de la campagne nationale de 2022 dans le secteur des titres-services, une campagne de suivi nationale a eu lieu en 2023. Il...
  • 23.02.2024

    Sur le blog: Briser le tabou de la ménopause au travail

    En 2021 et 2022, Securex a mené une grande enquête de bien-être sur la ménopause. Les résultats ont été publiés en 2023. Récemment, le sujet a...
  • 21.02.2024

    Publication de l’AR sur les conditions de la mise sur le marché de CO2-mètres pour le suivi de la qualité de l'air intérieur

    Le mercredi 21 février 2024, l'arrêté royal (AR) du 7 février 2024 déterminant les conditions de la mise sur le marché de CO2-mètres portables...