Gestes et postures

L’adaption de bonnes postures vient compléter les adaptations ergonomiques. Il est important de d'abord améliorer la situation de travail avant de modifier ses gestes. Pour soulager réellement les membres supérieurs, on trouvera davantage de solutions de type ergonomique. Pour protéger la région dorsale, on pourra aussi associer des modifications de postures.

Penser avant d'agir

Penser avant d'agir en réfléchissant à une façon simple d'adapter la situation pour  protéger son dos. Une personne peut p.ex. éviter de se pencher inutilement vers l'avant en déposant un seau sur un support en hauteur plutôt que de le poser au sol. Les solutions ne sont pas toujours évidentes et il faut alors adapter ses gestes et ses postures.

Réduire les pressions

Le risque le plus important lié au soulèvement de charges provient de la pression exercée sur les disques intervertébraux du bas de la colonne vertébrale. Adopter une posture correcte équivaut donc à choisir une position où la pression est réduite au minimum. Plusieurs éléments permettent de réduire fortement la charge.

Posture à éviterPosture à éviter
Posture à éviterPosture à éviter
Posture à éviter (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Rapprochement de la charge et de la colonne vertébrale

Lors d'une manutention manuelle d'une charge, pour que la charge subie par la colonne vertébrale soit la plus réduite possible, l'idéal serait de superposer le centre de gravité de la charge et les derniers disques lombaires (p.ex. charge posée sur la tête). Ci-dessous une illustration d’une position qui permet de réduire la pression sur les disques en réduisant la distance entre la charge et l'individu.
Encadrer la charge avec les pieds placés en équerre permet de diminuer la distance entre la charge et les derniers disques. En général, le pied de la main dominante se place en avant et l'autre sur le côté. En fonction de la charge, on placera les pieds en diagonale (comme dans la figure suivante) ou en parallèle.

Posture permettant de réduire la charge subie par la colonne vertébralePosture permettant de réduire la charge subie par la colonne vertébrale
Posture permettant de réduire la charge subie par la colonne vertébrale (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Placement des pieds autour de la charge
Placement des pieds autour de la charge (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Réduction de l'inclinaison du tronc

Plus le tronc est vertical, plus faible est la distance entre le centre de gravité de l'ensemble tête-tronc-bras et les derniers disques lombaires. S'il est toutefois nécessaire d'incliner le tronc pour soulever une charge posée au sol, il faut veiller à réduire l'inclinaison. Passer d'une inclinaison de 90° à une inclinaison de 30° réduit la distance de 20 cm à 10 cm.

Flexion contrôlée des genoux

Fléchir les genoux à 90° permet de se rapprocher de la charge dans l'axe vertical et contribue à réduire l'inclinaison du tronc. Une flexion supérieure à 90° présente des inconvénients majeurs:

  • elle sollicite un effort très important à la personne pour se redresser;
  • elle provoque en même temps une flexion importante des hanches qui provoque une bascule du bassin vers l'arrière et donc une délordose et un mauvais positionnement articulaire vertébral (pincement antérieur et distension postérieure);
  • la flexion prononcée pour la manutention de charges peut être préjudiciable à terme. Elle comprime fortement le cartilage de la rotule.

Maintien des courbures naturelles

Le maintien des courbures naturelles de la colonne vertébrale et en particulier la lordose lombaire permet de garder les structures articulaires vertébrales dans un alignement où les pressions sont uniformément réparties. On évite le pincement discal antérieur et l'étirement ligamentaire postérieur. Ce maintien des courbures nécessite la contraction des muscles paravertébraux pour contrebalancer la tendance à la délordose provoquée par la flexion des hanches.

Conseils supplémentaires

D'autres conseils permettent d'encore réduire la pression:

  • rester face à la charge pour éviter la rotation de la colonne;
  • garder les bras allongés pour limiter la fatigue des bras;
  • poser les pieds à plat pour rester stable et en équilibre;
  • souffler en soulevant la charge pour éviter le blocage respiratoire;
  • placer les mains et les bras entre les jambes pour pouvoir rapprocher la charge du corps sans être gêné par elle;
  • adapter la vitesse de soulèvement: ni trop rapide (ne pas créer un pic de pression), ni trop lente (profiter de l'inertie de la charge).

Adopter des gestes complémentaires de protection sans tâche de manutention

La manutention manuelle d'une charge n'est pas l'unique situation de travail mettant en danger le dos. La répétition de gestes de flexion du tronc vers l'avant ou de rotation combinée à cette flexion fragilise et endommage le dos à la longue. Il existe différentes façons de protéger son dos.

Prendre un appui antérieur sur le mobilier ou la cuisse

Pour réduire la pression sur la colonne vertébrale, on peut recourir à un appui antérieur. Cette méthode consiste à poser une main sur un support placé en avant du tronc (table, chaise, muret, ...). L'appui antérieur peut également s'effectuer sur la jambe avant fléchie à l'aide de la main ou du coude. Il est important de maintenir simultanément la lordose naturelle.

Cette technique peut être aussi appliquée lors de la manutention d'une charge avec poignée.

Appui antérieur sur le genou
Appui antérieur sur le genou (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Appui antérieur sur une table
Appui antérieur sur une table (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Adopter une position genoux fléchis

Si l'on recommande de ne pas fléchir les genoux au-delà de 90° lors des manutentions de charges, leur flexion complète est utile pour remplacer la flexion du tronc vers l'avant. Ce mouvement n'est pourtant pas souvent réalisé en raison notamment de la sensation de fatigue ressentie au niveau des cuisses. L'entraînement estompe cette sensation.

Soulignons toutefois que le maintien prolongé de la flexion deviendra pénible tant pour les genoux que pour le dos. Ce dernier a tendance à se courber vers l'arrière et donc à étirer les structures ligamentaires et discales.

Fléchir les hanches et maintenir la lordose naturelle

Lorsque la flexion des genoux n'est pas possible et qu'il faut se pencher, on recommande d'effectuer la flexion du tronc à partir des hanches pour mieux répartir les pressions.

Pour maintenir la lordose, les muscles de la partie postérieure des cuisses doivent être souples pour permettre au bassin de pivoter autour des hanches. Le maintien de la lordose exige également une contraction des muscles paravertébraux plus importante que lorsque l'on se penche le dos arrondi. L'application de ce geste n'est pas évidente. Entraînement et pratique régulière contribuent à assouplir et à tonifier les muscles.

Flexion des hanches et maintien de la lordose
Flexion des hanches et maintien de la lordose (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Poser un genou au sol

Si le sol n'est pas trop irrégulier, poser un genou au sol permet aussi de protéger son dos.

Poser un genou au sol
Poser un genou au sol (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Mouvement de balancier

Soulever la jambe vers l'arrière pour accompagner l'inclinaison du tronc vers l'avant (mouvement de balancier) permet de se redresser plus facilement. Pour protéger le dos, la personne maintient les courbures naturelles et utilise un appui antérieur d'une main.

Mouvement de balancier
Mouvement de balancier (Copyright Prevent/SPF Emploi, Travail et Concertation sociale)

Bonnes pratiques

  • Troubles musculosquelettiques (TMS) - Bonnes pratiques

Campagnes

  • Campagne européenne “Pour un travail sain: allégez la charge!”

    La campagne pour un lieu de travail sain 2020-2022 de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, ayant pour thème “Pour un travail sain: allégez la charge!”, a débuté le 29 septembre 2020. La campagne apporte aux travailleurs et aux employeurs un soutien et des lignes directrices pour reconnaître les troubles musculosquelettiques liés au travail et y réagir de manière efficace. Elle promeut par ailleurs l’utilisation d’instruments pratiques.
  • Campagne: Bien-être au travail dans le camion fédéral (2015-2016-2017-2018)

    Pour promouvoir le bien-être au travail les collaborateurs du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) ont pour la première fois sillonnés le pays en novembre 2015 dans un camion entièrement équipé, nommé le "Fédéral truck".

Troubles musculosquelettiques (TMS) - Matériel de sensibilisation

3 films d’animation TMS

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont la principale cause d'absence au travail en Belgique. Mais de quoi s’agit-il ? Et que pouvez-vous y faire ? Découvrez un plan en 5 étapes pour une prévention durable et efficace des TMS et comment l’appliquer dans la pratique en visionnant les 3 films d'animation développés par le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi).

Les films sont disponibles sur la chaîne Youtube du SPF Emploi: TMS.

Film “Prevention des troubles musculosquelettiques”

Ce film explique comment ces troubles apparaissent et ce que vous pouvez faire pour les prévenir. Ces troubles ne cessent d’augmenter. Ils touchent une grande partie des travailleurs belges : les hommes et les femmes, les jeunes et les plus âgés. On les retrouve dans toutes les professions et dans tous les secteurs. Bien que ces troubles ne soient pas mortels, ils ont un grand impact sur le travail et sur la vie privée. Il est dès lors primordial de les prévenir !

Regarder le film sur la chaîne YouTube du SPF Emploi: Prevention des troubles musculo-squelettiques.

Les troubles musculosquelettiques en un tour de cartes

Les troubles musculosquelettiques sont en constante augmentation et touchent un grand nombre de travailleurs belges. Que sont les TMS? Quelles sont les causes et conséquences des TMS? Quelles sont les solutions pour prévenir les TMS et quels outils sont disponibles?

Une réponse à ces questions est apportée de manière ludique au moyen de 52 cartes.

Découvrez ces cartes sur le site internet de la campagne: http://www.preventiondestms.be/fr 

Le Flexaminator: un jeu éducatif

Dans ce jeu développé pour les jeunes du 3ème cycle de l’enseignement secondaire, le héros “Flexaminator” combat les troubles musculosquelettiques (TMS).

Le jeu entend sensibiliser les jeunes aux risques pouvant aboutir au développement de TMS et les informer des moyens de prévenir ces troubles: une bonne posture, différents dispositifs et techniques, aménager l’environnement de manière optimale, …

Le jeu consiste en un manuel pour le coordinateur du jeu et en une série de missions éducatives.

Vous pouvez télécharger gratuitement le jeu sur le site du SPF Emploi: Le Flexaminator : Un jeu pour sensibiliser à l’importance d’une bonne posture et à la prévention des troubles musculosquelettiques.

Site de sensibilisation et de prévention Preventiondestms.be

Ce site donne les informations essentielles et sensibilise de manière pratique et simple aux TMS. En outre, le module "Prévention des TMS" couvre de nombreuses bonnes pratiques dans 6 activités de travail:   

  • Maintien d’une posture prolongée
  • Mouvements répétitifs
  • Position assise prolongée
  • Soulever
  • Tirer/pousser
  • Soins aux personnes (soins aux enfants et soins aux adultes)

Le site: www.preventiondestms.be.

Film “Prévention des maux de dos dans le secteur de l'agriculture et de l'horticulture”

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont en constante augmentation et touchent un grand nombre de travailleurs belges. Le film vise à sensibiliser et informer le grand public sur les troubles musculosquelettiques et à promouvoir les bonnes pratiques de prévention qui permettent de limiter ces risques dans le secteur de l'agriculture et de l'horticulture.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: Prévention des maux de dos dans le secteur de l'agriculture et de l'horticulture.

Film “Prévention des maux de dos dans le secteur de l'aide à domicile”

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont en constante augmentation et touchent un grand nombre de travailleurs belges. Le film vise à sensibiliser et informer le grand public sur les troubles musculosquelettiques et à promouvoir les bonnes pratiques de prévention qui permettent de limiter ces risques dans le secteur de l'aide à domicile.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: Prévention des maux de dos dans le secteur de l'aide à domicile.

Film “Prévention des maux de dos dans le secteur de la construction”

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont en constante augmentation et touchent un grand nombre de travailleurs belges. Le film vise à sensibiliser et informer le grand public sur les troubles musculosquelettiques et à promouvoir les bonnes pratiques de prévention qui permettent de limiter ces risques dans le secteur de la construction.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: Prévention des maux de dos dans le secteur de la construction.

Film “N'attendez pas demain pour en prendre soin”

Les positions statiques imposent une lourde charge à vos muscles et articulations. Qui plus est quand la position adoptée est mauvaise.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: N'attendez pas demain pour en prendre soin.

Film “Le travail, oui, mais pas sans bouger!”

Tirer et soulever, voilà des gestes très courants. Si vous les effectuez de manière incorrecte, la charge dorsale augmente considérablement.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: Le travail, oui, mais pas sans bouger!

Film “Prenez les choses en main : variez vos activités”

Effectuer le même mouvement, encore et encore et encore... Mouvements répétitifs : vos tendons ne vous disent pas merci.

Regardez le film sur la chaîne YouTube de BeSWIC: Prenez les choses en main : variez vos activités.

Troubles musculosquelettiques (TMS) - Outils

Checklist CPI – Ergonomie et TMS (SPF Emploi – Belgique – 2022)

La Checklist CPI - Ergonomie et TMS est un outil accessible qui peut aider le conseiller en prévention interne (CPI) à traiter les TMS dans les organisations et à lancer une politique en matière d’ergonomie. Par le biais de déclarations positives, le CPI est encouragé à réfléchir sur la politique de prévention des TMS qui existe dans l’organisation. Cet outil se concentre sur les deux premières étapes du "Guide pour la prévention des troubles musculosquelettiques au travail" (SPF Emploi), à savoir "Explorer" et "Réaliser l’analyse des risques". Il oriente également le CPI vers d’autres informations et sources utiles.

Cet outil est disponible sur le site du SPF Emploi, dans le module publications: Checklist CPI – Ergonomie et TMS.   

Cette checklist peut être utilisée en combinaison avec l’outil Indicateurs d’alerte Ergonomie et prévention des TMS.

Outil Indicateurs d’alerte Ergonomie et prévention des TMS (SPF Emploi – Belgique – 2022)

L’outil Indicateurs d’alerte Ergonomie et prévention des TMS se présente sous format Excel et comprend plusieurs indicateurs permettant de réfléchir à la politique d'ergonomie, à la prévention des TMS, à l'état des lieux, aux chiffres disponibles et aux priorités qui peuvent être fixées. Ces indicateurs devraient idéalement être complétés par un groupe de travail reprenant tous les acteurs concernés par cette politique de prévention. L’outil offre également la possibilité d’être parcouru annuellement en vue d’évaluer les actions entreprises.

Cet outil est disponible sur le site du SPF Emploi, dans le module publications: Indicateurs d’alerte Ergonomie et prévention des TMS: fiche d’information et outil.

E-learning bien-être au travail (e-campus – Belgique)

Au moyen d’animations, d’images, de vidéos…, cet outil convivial permet de comprendre simplement la législation sur le bien-être au travail et ses grands principes afin de sensibiliser et de prévenir les risques professionnels présents dans chaque entreprise.

Plus d’informations à ce sujet sont disponibles dans le module Outils > E-learning pour faire ses premiers pas en bien-être (santé, sécurité, RPS, TMS…) au travail (e-campus – Belgique).

Gestion des risques professionnels: stratégie SOBANE-Troubles musculosquelettiques (SPF Emploi - Belgique)

La stratégie SOBANE est une méthode de gestion des risques à quatre niveaux d’intervention: dépistage, observation, analyse et expertise.

La brochure «stratégie SOBANE- Troubles musculosquelettiques» permet de travailler en profondeur sur les problèmes qui mènent aux TMS.

Série Manutentions manuelles des charges (SPF Emploi - Belgique)

Un guide et une fiche d’identification des facteurs de risques aident à prévenir et réduire les risques TMS et les accidents liés à la manutention manuelle et au travail physique.

Aidons le dos des aides familiales (SPF Emploi - Belgique)

Les trois plaquettes "Aidons le dos des aides familiales" sont des outils pratiques destinés à permettre aux aides à domicile, en collaboration avec leurs bénéficiaires, d'améliorer leurs conditions de travail.

Ces publications sont disponibles sur le site du SPF Emploi, dans le module Publications > Aidons le dos des aides familiales.

ART tool (HSE – Royaume-Uni)

L'Assessment of Repetitive Tasks (ART tool) est un outil destiné à évaluer les tâches répétitives impliquant les membres supérieurs. Il évalue certains facteurs de risque communs aux tâches répétitives qui contribuent au développement de troubles des membres supérieurs.

L'outil est à découvrir en anglais sur le site de la "Health and Safety Executive" (HSE): ART tool.

L’équation révisée de lever de charge du NIOSH (NIOSH – USA)

Pour calculer la charge maximale admissible de lever de charges dans différentes situations, l'institut américain "National Institute for Occupational Safety and Health" (NIOSH) a développé une méthode. Ce calcul est également appelé aux Pays-Bas et en Belgique la formule du NIOSH ou la norme de levage NIOSH. Le calcul prend en compte la hauteur, la distance du corps, le mouvement et la rotation du haut du corps lors du levage d'un objet. Il examine également combien de fois l’objet est levé et s’il est facile à saisir.

L'outil est téléchargeable en anglais sur le site de NIOSH: Applications manual for the revised NIOSH lifting equation (PDF, 3,81 MB).

L'outil de calcul en néerlandais via le site WebWidget.eu: Bereken het maximale tilgewicht met de NIOSH-tilnorm.

Calculateur de l’exposition quotidienne aux vibrations mains-bras (HSE - Royaume-Uni)

Ce calculateur d’exposition aux vibrations mains-bras permet le calcul de l’exposition quotidienne (par jour) aux vibrations.

L'outil est disponible en anglais sur le site de la "Health and Safety Executive" (HSE): Hand-arm vibration exposure calculator.

Outil de calcul (Liberty Mutual Insurance Company - USA)

Cet outil de calcul permet de dire quel pourcentage d’une population de travailleurs est en mesure d’effectuer une tâche de référence de façon régulière dans sa journée de travail. Cet outil créé au moyen d’une approche psychophysique est basé sur les travaux scientifiques effectués par les Dr Stover Snook, Dr. Vincent Ciriello, Dr. Jim Potvin, Dr. Wayne S. Maynard et Dr. George Brogmus pour le compte du Liberty Mutual Research Institute for Safety.

L’outil établit un poids maximal acceptable de la charge à manutentionner (lever, poser, pousser, tirer, porter) pour des pourcentages prédéterminés de la population, en fonction de la distance entre le corps du manutentionnaire et l’objet à lever, la distance verticale de déplacement de l’objet, la zone de déplacement et la fréquence de la manutention. Il existe des modèles de calcul différents pour les hommes et pour les femmes.

L’outil et plus d’informations sont disponibles en anglais sur le site de Liberty Mutual, dans le module "Manual Materials Handling": Liberty Mutual Manual Materials Handling Population Percentiles.

MAC tool (HSE - Royaume-Uni)

Le "Manual Handling Assessment Chart" (MAC) tool est un outil qui propose des grilles d'évaluation des risques générés par la manutention (lever et transporter une charge seul ou en équipe). L’utilisateur doit suivre huit étapes durant lesquelles il doit évaluer la situation et lui attribuer un code numérique et un code de couleur correspondant à un gradient d’importance du risque. Des illustrations de situations pour chaque niveau d’importance, associées aux codes, aident l’utilisateur à faire ces évaluations.

Cet outil est disponible en anglais sur le site de la HSE: Manual handling assessment charts (the MAC tool).

Manutentions manuelles – Guide et fiche d'identification FIFARIM (SPF Emploi - Belgique)

Les risques liés à la manutention manuelle et à l’activité physique sont la principale cause d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Le but de ce guide et de la fiche est de parvenir à prévenir et réduire ces risques, et à diminuer la dépense d’énergie afin de favoriser l’efficacité du travail humain.

Ces publications sont disponibles sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi), dans le module Publications:

Méthode "Quick Exposure Check" (QEC) (CNESST - Canada)

Ce questionnaire permet aux travailleurs et à leurs employeurs d’évaluer le risque de TMS liés aux postes de travail.

Le document se trouve sur le site de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST): Troubles musculosquelettiques: Méthode QEC.

Méthode OCRA (EPM – Italie)

La check-list OCRA est un instrument qui permet une estimation simple du risque au cours de la première observation des postes de travail et en particulier pour des tâches manuelles et répétitives.

L'outil est disponible en anglais sur le site de “Ergonomia della Postura e del Movimento” (EPM): SOFTWARE DOCUMENTS >>  OCRA UTILITIES >>  ENGLISH index.

OREGE (INRS – France)

L’Outil de Repérage et d'Evaluation des GEstes (OREGE) est un outil simple d'évaluation des facteurs de risque biomécaniques de TMS du membre supérieur.

L'outil est disponible sur le site de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS): OREGE : un outil simple d'évaluation des facteurs de risque biomécaniques de TMS du membre supérieur.

Outils d'auto-évaluation de la charge physique (TNO - Pays Bas)

Le site ‘fysiekebelastingbeoordelen.tno.nl’ fournit des outils d'auto-évaluation des risques de la charge physique au travail.

Les outils sont disponibles sur ce site de l’"Organisatie voor toegepast natuurwetenschappelijk onderzoek" (TNO):

Pushing and Pulling tool (HSE - Royaume-Uni)

L'outil de poussée et de traction est conçu pour guider l’utilisateur à travers les questions qu’il doit se poser lors de l’évaluation de risque. L'action de pousser et de tirer est souvent négligée parce qu'elle est souvent perçue comme des solutions pour la manutention manuelle des charges. Pourtant, plusieurs éléments peuvent rendre cette tâche difficile (surfaces inégales, obstacles, escaliers, pentes, etc.).

L'outil est disponible en anglaissur le site de HSE: Pushing and Pulling loads.

RULA (Osmond Ergonomics - Royaume-Uni)

La “Rapid Upper Limb Assessment” (RULA) est une méthode d'enquête développée pour les analyses ergonomiques des lieux de travail où des atteintes des membres supérieurs sont signalées. RULA est un outil de dépistage qui évalue la charge biomécanique et posturale sur tout le corps avec une attention particulière pour les zones du cou, du tronc et des membres supérieurs. RULA est destiné à être utilisé dans le cadre d'une étude ergonomique plus vaste.

L'outil est disponible en anglais sur ce site d’Osmond Ergonomics: RULA - Rapid Upper Limb Assessment.

REBA (University of Nottingham - Royaume-Uni)

La “Rapid Entire Body Assessment” (REBA) ou évaluation rapide de tout le corps est un outil d’analyse rapide des postures associées aux activités de tout le corps, tant statiques que dynamiques. La méthode de REBA ressemble à celle de RULA et fournit une mesure objective des risques de TMS causés par les tâches, mais elle permet aussi d’évaluer des tâches moins sédentaires qui mettent à contribution tout le corps.

L'outil est disponible en anglais sur le site de "Cornell University Ergonomics”: REBA Worksheet.

Plus d’informations en néerlandais à ce sujet sont disponibles sur le site ergonomiesite.be: REBA – Rapid Entire Body Assessment.

Liste de contrôle pour la manutention de charges (SUVA - Suisse)

Élaborée par la Caisse Nationale Suisse d’Assurances (SUVA), la liste “Alléger la charge” propose 22 situations à évaluer selon le mode "oui/en partie/non" et couvre les aspects de la planification des transports, les moyens de manutention auxiliaires, les actions de soulever et de porter et la formation. Elle demande en partie l’observation des tâches. Une fiche annexe permet de noter les mesures à mettre en œuvre pour le suivi de l’intervention.

La liste est disponible sur le site de la SUVA: Alléger la charge - Liste de contrôle.

Calculateur de l’exposition quotidienne aux vibrations de l’ensemble du corps (HSE - Royaume-Uni)

Ce calculateur d’exposition aux vibrations corps entier permet le calcul de l’exposition quotidienne (par jour) aux vibrations.

L’outil est disponible en anglais sur le site de la HSE: Whole body vibration calculator.

Lombalgie et douleur radiculaire: un outil pour définir son itinéraire de soin (KCE – Belgique)

Le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) a développé un outil permettant de définir un itinéraire de soins pour un patient donné et en fonction du type et de la durée de sa douleur, les examens à effectuer et les traitements à proposer pour progresser de la façon la plus cohérente possible. L’outil a été réalisé en commun avec des représentants de toutes les professions de soins concernées et avec les patients. Pour en faciliter l’usage, le KCE en a également développé une version interactive en ligne.

Plus d’informations concernant l’outil sont disponibles sur le site du KCE:

Dix vidéos sur la prévention des TMS dans le secteur de l’aide et du soin à la personne (INRS – France)

L’INRS propose dix vidéos sur la prévention des TMS. Les films montrent une nouvelle approche de la manutention des personnes dans le secteur de l’aide et du soin à la personne. Cette démarche de formation à la prévention des risques de TMS dans le secteur de soins doit s’inscrire dans un plan globale de prévention des services de soins de santé.

Les vidéos sont disponibles sur le site de l’INRS: Dix vidéos sur la prévention des TMS dans le secteur de l’aide et du soin à la personne.

Troubles musculosquelettiques (TMS) - Publications

Le Service fédéral emploi, travail et concertation sociale a une série de publications concernant les troubles musculosquelettiques.

Outils pour les travailleurs(euses)

Afin d’aider les travailleurs à faire face aux TMS au travail, des fiches pratiques ont été créées et intitulées «Troubles musculosquelettiques dans les métiers».

Il existe 36 fiches pratiques de Prévention des troubles musculosquelettiques pour les métiers suivants :

Outils pour les experts en prévention

Brochure générale d’information

Cette brochure générale de prévention des TMS a été développée pour répondre au besoin d’un outil informatif complet sur le risque de TMS. Ce guide poursuit principalement trois objectifs: connaître le fonctionnement de l’appareil musculosquelettique, comprendre comment il peut se détériorer et proposer des solutions adaptées pour éviter de développer les TMS:

Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) - Brochure générale d’information

Brochures par secteurs

Ces manuels, conçus comme des instruments pédagogiques, se focalisent sur la prévention des troubles musculosquelettiques dont la lombalgie. A l’aide de nombreuses photos de postures, de gestes et de situations de travail, la brochure explique les risques de TMS dans un secteur d’activités et donnent des recommandations pour les éviter.

Il existe 9 brochures qui passent en revue les facteurs de risques de 9 secteurs:

Guide de recommandations de bonnes pratiques

Gestion des risques professionnels: stratégie SOBANE-Troubles musculosquelettiques

La stratégie SOBANE est une méthode de gestion des risques à quatre niveaux d’intervention: dépistage, observation, analyse et expertise.

La brochure «stratégie SOBANE- Troubles musculosquelettiques» permet de travailler en profondeur sur les problèmes qui mènent aux TMS.

Série Manutentions manuelles des charges

Un guide et une fiche d’identification des facteurs de risques aident à prévenir et réduire les risques TMS et les accidents liés à la manutention manuelle et au travail physique.

Questions parlementaires

  • 55026288C Chambre - Le taux d’incapacité dans le secteur des titres-services

  • 466 Chambre - Impact du télétravail sur l'emploi

  • 55003336C Chambre - Les effets de l’entrée dans le système des titres-services sur l’emploi et la santé au travail

  • 2047 Chambre - L'absentéisme au travail

  • 838 Chambre - Travail sur mesure - Risques psychosociaux

  • 830 Chambre - Les troubles musculosquelettiques - Campagne de prévention

  • 335 Chambre - L'enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents

  • 21608 Chambre - Le poids maximum autorisé pouvant être soulevé par les travailleurs

Recherches

  • Retour et maintien durable en emploi après un trouble musculosquelettiques - Pistes d'actions pour le superviseur (IRRST – Canada - 2019)

    Rapport scientifique d’une recherche dévoilant des pistes d'actions concrètes aux superviseurs voulant assurer le retour en entreprise de leurs travailleurs après un trouble musculosquelettique (TMS).
  • Typologies d’intervention en matière de prévention des troubles musculosquelettiques et des risques psychosociaux (SPF Emploi - Belgique - 2013)

  • DinBelg 2005 (Motmans R - Belgique - 2005/2006)

  • Fit For Work? Les troubles musculosquelettiques et le marché du travail belge (The work foundation & Prevent – Belgique – 2009)

  • Activité physique : contextes et effets sur la santé - Synthèse et recommandations (Institut national de la santé et de la recheche médicale / INSERM – France – 2008)

  • Facteurs organisationnels et psychosociaux et développement de troubles musculosquelettiques des membres supérieurs (UCL – Belgique – 2004)

  • Publications de recherches de l’Unité Hygiène et Physiologie du Travail (UCL - Belgique)

  • Lombalgies en milieu professionnel : Quels facteurs de risque et quelle prévention? (Institut national de la santé et de la recherche médicale / INSERM – France – 2000)

  • Les affections musculosquelettiques dans l'Union européenne: faits et chiffres (Agence Européenne pour la santé et la sécurité au travail EU-OSHA – EU – 2010)

  • Etude sur le mal de dos chronique (KCE – Belgique – 2007)

Troubles musculosquelettiques (TMS) - Réglementation

En Belgique, il n'existe pas de réglementation spécifique relative aux TMS d'origine professionnelle.

La loi sur le bien-être au travail impose à l'employeur de promouvoir le bien-être de ses travailleurs lors de l'exécution de leurs tâches (Loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail, MB du 18/09/1996).

L'employeur doit veiller à ce que le travail soit adapté aux capacités physiques des personnes et à ce que tout excès de fatigue professionnelle (physique ou mentale) soit évité. Pour ce faire, il doit tenir compte de:

  • l'organisation du travail et des méthodes de travail et de production (p.ex. moins de travail monotone ou cadencé);
  • de la conception des lieux et du poste de travail (ergonomie);
  • du choix et de l'utilisation des équipements de travail et de protection individuelle;
  • de la charge psychosociale.

Le Code sur le bien-être au travail contient des chapitres qui traitent notamment des vibrations, de la manutention manuelle de charges, des équipements de travail, du travail sur écran et des sièges de travail et de repos.

Une large explication de cette législation se trouve sur le site Internet du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale:

En pratique

  • Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Brochure sur les prix des bonnes pratiques 2022

    L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a publié en septembre 2022 une brochure présentant les 16 organisations (huit primées et huit saluées) de la 15e édition des prix des bonnes pratiques, ainsi que des innombrables autres organisations qu’elles ont inspirées.
  • Ergonomie / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Initiatives de "bonnes pratiques" pour la prévention des TMS

    Les prix annuels des bonnes pratiques "Lieux de travail sains", organisés par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et ses points focaux nationaux, récompensent les organisations qui adoptent des approches particulières et innovantes en matière de...
  • Agents biologiques / Agents physiques / Troubles musculosquelettiques (TMS) / Risques psychosociaux (RPS)
    Coiffure

    Article OSHwiki sur les facteurs de risque dans le secteur de la coiffure

    La protection de la santé des travailleurs du secteur de la coiffure figure depuis longtemps parmi les priorités du dialogue social sectoriel de l'Union européenne (UE)...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Jeunes

    4 pays prodiguent des conseils pratiques pour les écoles afin de prévenir les TMS chez les futurs travailleurs

    Le système scolaire offre l'occasion idéale d'enseigner un comportement actif et sain avant que les générations futures n'entrent sur le marché du travail, ce qui réduira leurs risques de développer des troubles musculosquelettiques (TMS)...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT)

    Conseils pratiques pour prévenir les TMS grâce à la participation des travailleurs

    Le coût des troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail pour les employés et les entreprises dans l’ensemble de l’UE est élevé. La solution pour réduire les TMS repose sur les travailleurs eux-mêmes.
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Jeunes / Stagiaires

    Lanceurs de discussion sur le lieu de travail concernant les TMS

    L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) propose une série de lanceurs de discussion pratiques sur les troubles musculosquelettiques (TMS) dans le cadre de sa campagne "Pour un travail sain: allégez la charge!"...
  • Télétravail / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Comment protéger la santé musculosquelettique des télétravailleurs: quelques exemples pratiques

    Ces dernières années, de nombreuses entreprises ont mis en place des mesures de prévention des risques pour les télétravailleurs. En Europe, l'approche diffère d’un pays à l’autre, certains s'appuyant principalement sur la législation pour réglementer le télétravail et promouvoir l'...
  • Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Deux nouveaux outils pour lutter efficacement contre les TMS sur le lieu de travail

    Le SPF Emploi a le plaisir de présenter deux outils gratuits et accessibles qui viennent enrichir les nombreux outils TMS déjà disponibles sur BeSWIC.
  • Télétravail / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Conseils pratiques et listes de contrôle de l’EU-OSHA pour un télétravail sain et efficace

    Trois articles de l’OSHwiki offrent un aperçu du télétravail et des troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail.
  • Troubles musculosquelettiques (TMS) / Maladies professionnelles / OIRA / Analyse des risques
    Coiffure

    Directives non contraignantes pour les coiffeurs

    La Direction Générale Emploi (DG EMPL) de la Commission européenne (CE) a publié une série de lignes directrices non contraignantes pour les coiffeurs et les coiffeuses. Les lignes directrices fournissent des informations générales sur l'évaluation des risques, des conseils spécifiques sur la...

Actualités et évènements

29.11.2022

Les accidents du travail mortels et les travailleurs atteints de maladies professionnelles en hausse dans l'UE

En octobre 2022, Eurostat, l'agence de statistiques de l'Union européenne (UE), a publié de nouveaux chiffres sur le nombre d'...
17.11.2022

Sur le blog: comment peut-on soutenir les travailleurs atteints d'un TMS chronique d'un point de vue psychosocial?

Bien qu'une intervention précoce soit essentielle pour éviter que les troubles musculosquelettiques (TMS) ne deviennent chroniques, les...
10.11.2022

"Allégez la charge": les lauréats belges des Prix des bonnes pratiques honorés lors d’un événement de clôture

Le jeudi 27 octobre 2022, le point focal belge de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a organisé l'événement...
03.11.2022

Facteurs de risques psychosociaux, TMS et l’impact des technologies numériques, la prévention et le retour au travail

Une série de documents de réflexion et d’articles de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) étudient l’incidence...
20.10.2022

Un système de gestion de la SST robuste peut être la clé d'une culture du bien-être dans le secteur de l’éducation en Europe

Qu’il s’agisse d’un centre d’éducation préscolaire, d’une université ou encore d’une auto-école, évoluer dans le secteur de l’éducation peut être...
17.10.2022

Sur le blog: la relation entre les facteurs de risques psychosociaux et les troubles musculosquelettiques

Traditionnellement, dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail (SST), on met l’accent sur une approche distincte des troubles...
07.10.2022

Les recherches de L’EU-OSHA montrent le lien entre la santé psychosociale et les TMS

Selon de nouvelles recherches publiées par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), il existe des preuves d’une...
23.09.2022

L’EU-OSHA attire l'attention sur le stress et les TMS liés au travail

Les troubles musculosquelettiques (TMS) d’origine professionnelle peuvent être provoqués ou aggravés par un niveau d’exigences élevé et une faible...
08.09.2022

Allégeons la charge — découvrez comment contrer les risques psychosociaux et les TMS

Il n’y a pas que les exigences physiques d’un emploi qui peuvent provoquer des troubles musculosquelettiques (TMS). Des facteurs psychosociaux tels...
01.08.2022

Le réseau ENETOSH et l’EU-OSHA appellent à une action commune pour promouvoir la santé physique dans l’enseignement

Le 23 juin 2022, l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et le Réseau européen pour l‘éducation et la formation à...