50 ans du Centre Antipoisons

En 1963, le docteur Monique Govaerts a créé le Centre Antipoisons comme initiative privée. Aujourd’hui, les missions principales du Centre Antipoisons sont: dispenser des informations téléphoniques en cas d’intoxications graves, gérer la documentation scientifique, mettre à disposition des antidotes et la toxico-vigilance.

Statut et missions

Le Centre Antipoisons a joué un rôle important dans l’organisation en 1964 de l’Association européenne des Centres Antipoisons: the European Assocation of Poisons Centres and Clinal Toxicologists (EAPCCT)

Quatre ans après sa création, le centre devient un établissement d’utilité publique et reçoit ses premiers subsides du Ministère de la Santé publique. Le financement le plus récent du Centre Antipoisons est réglementé par l’arrêté royal du 30 août 2013 octroyant un subside au centre antipoisons.

Années après années, les activités ont considérablement augmenté et en 1989, le centre a reçu son 500.000e appel et en 2004, le cap du million d’appels a été franchi. Tous les ans, on compte plus de 50.000 appels qui sont traités par une équipe de 30 personnes. Le centre est joignable 24h/24 par téléphone au 070/245 245.

L’arrêté royal du 7 septembre 2012 a également désigné le centre comme organe responsable de la réception d’informations relatives à la santé en vue de répondre dans les cas d’urgence, comme visé à l’article 45 du Règlement CLP 1272/2008 (PDF).

Le Centre Antipoisons conserve également une réserve d’antidotes (contrepoisons) pour l’ensemble du territoire. Plus d’information sur le site Internet du Centre: Antidotes.

Évènements à l’occasion du 50e anniversaire

Le 21 novembre 2013, une séance académique a été tenue. Le communiqué de presse et les présentations d’Alain De Wever, du Dr Martine Mostin et d’Anne-Marie Descamps sont disponibles sur le site Internet du Centre: informations relatives à la séance académique du 21 novembre 2013.

Le 20 février 2014, un symposium a été organisé ayant pour thème: « La toxicologie dans la vie quotidienne ». Un des exposés était celui du Dr Geert Verstegen: Produits ménagers et brûlures chimiques: un risque acceptable ? Plus d’information sur le site Internet du Centre:

Plus d’information

Le site Internet même a été récemment adapté. Vous pouvez trouver des informations par ordre alphabétique sur différentes sortes d’intoxications dans la rubrique Intoxications A-Z.