CLOSE

BeSWIC

Centre de connaissance belge sur le bien-être au travail
Accueil | Thèmes | Accidents du travail

Print RSS

Accidents du travail

Rapport d’enquête d’un accident du travail

Après chaque accident du travail, l’employeur veille à ce que son service de prévention mène une enquête sur les causes de l’accident, dans le but de définir les mesures de prévention nécessaires pour empêcher qu’un tel accident se reproduise. L’employeur indiquera alors les mesures de prévention qu’il va effectivement prendre pour prévenir un accident similaire.

Pour un accident du travail ayant entraîné au moins 4 jours d’incapacité de travail, le conseiller en prévention établit une fiche accident du travail. Pour les entreprises du groupe C où le service interne ne compte pas un conseiller en prévention ayant suivi une formation de niveau I ou II et pour les entreprises du groupe D, l’enquête de ces accidents est effectuée par le service externe de prévention et de protection.

S’il s’agit d’un accident du travail grave (ATG), comme défini à l’article 94bis de la loi sur le bien-être et à l’article 26 de l’AR du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être, une enquête complémentaire est effectuée par le conseiller en prévention interne s’il a suivi une formation de niveau I ou II ou dans les autres cas, par le service externe de prévention et de protection au travail, et un "rapport circonstancié" est rédigé. Ce rapport circonstancié comprend d’une part le rapport d’enquête du conseiller en prévention, d’autre part, les décisions de l’employeur quant aux mesures à prendre, le tout accompagné d’un plan d’action et de l’avis du comité pour la prévention et la protection au travail.

Inspection contrôle du bien-être au travail

Pour un accident du travail non grave, l’employeur ne doit, en principe, rien envoyer à la Direction générale Contrôle du bien-être au travail (DG CBE), appelée ici "l’inspection".

En cas d’ATG, l’employeur doit envoyer le rapport circonstancié dont question ci-dessus, au plus tard dix jours (calendrier) après l’accident, à la direction régionale compétente ou à la Direction du contrôle de la prévention des risques majeurs. L’inspection assure en première instance un suivi de l’enquête de l’ATG sur la base du rapport circonstancié et effectue, si nécessaire, une enquête complémentaire et des visites d’inspection.

Tout accident du travail mortel ou tout ATG entraînant une incapacité de travail (présumée) permanente doit être directement signalé par l’employeur à l’inspection.

Accidents de travail et risques psychosociaux - Outils

Check-list sur le lien entre les aspects psychosociaux et les accidents du travail (SPF Emploi avec le soutien du FSE – Belgique – 2014)

Les aspects psychosociaux peuvent être à l’origine des accidents du travail. Cette check-list est un outil qui permet de vérifier et d’objectiver, de façon simple, la présence éventuelle d’aspects psychosociaux ayant influencé la survenue d’un accident du travail.

Son utilisation peut apporter d’importantes informations pour enrichir l’analyse de l’accident. Par ailleurs, en cas d’accident du travail grave, on peut se servir de ces informations afin de compléter le rapport circonstancié qui doit être remis aux fonctionnaires chargés du Contrôle du bien-être au travail.

La checklist ainsi que le guide d’utilisation sont disponibles sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans le module Projets de recherche > 2014 - Charge psychosociale au travail et accidents de travail.

Questions parlementaires

  • 726 Chambre - Les accidents dans le secteur agricole

  • 903 Chambre - Le taux d'accidents graves dans les PME de la construction

  • 896 Chambre - La sécurité au travail

  • 717 Chambre - La sécurité dans le travail intérimaire

  • 511 Chambre - Les demandes civiles d'indemnisation des victimes d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle

  • 438 Chambre - Les accidents du travail

Accidents du travail - Réglementation

Plus d’informations sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale sur :

En pratique

  • Accidents du travail

    Leçons tirées de deux accidents qui se sont produits dans des entreprises Seveso belges

    La Division du contrôle des risques chimiques de la Direction générale Contrôle du bien-être au travail a publié, sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, deux nouvelles notes dans la série "Leçons tirées d'accidents":...

Actualités et évènements

11.09.2017

Sur le blog: accidents de travail dans l'horeca

Chaque année, l'horeca dénombre quelque 1.700 accidents de travail, soit près de cinq accidents par jour. Dans un cas sur trois, il s'agit...
03.03.2017

Notification d'accidents de travail très graves et d'accidents majeurs

La Division du contrôle des risques chimiques (DRC) n'est plus accessible par fax. Les notifications d'accidents de travail très graves et...
30.11.2016

Une seule agence pour les risques professionnels

Le Fonds des maladies professionnelles (FMP) et le Fonds des accidents du travail (FAT) ont annoncé leur fusion pour le 1er janvier 2017. Une agence...
10.10.2016

Accidents du travail en 2015

Pour l’année 2015, 157.242 déclarations d’accidents ont été enregistrées auprès du Fonds des accidents du travail. 12,7 % ont été refusés, soit 20...