Ne sous-estimez pas le risque d'incendie lié aux désherbeurs thermiques

Les pouvoirs publics bannissent de plus en plus de pesticides, ce qui devrait même conduire à une interdiction totale à terme. Certains pesticides sont également interdits d'utilisation pour les particuliers, à l'exception des utilisateurs professionnels. Il est par conséquent nécessaire de rechercher d'autres méthodes pour venir à bout des mauvaises herbes.

Ci-dessous, nous vous présentons un aperçu de ces alternatives et vous suggérons la lecture de publications présentant les désherbeurs thermiques comme l'une des méthodes thermiques alternatives et soulignant les risques (accrus) d'incendie.

Diverses alternatives

Les alternatives peuvent être subdivisées en techniques mécaniques et techniques thermiques. L'arrachage manuel (en tant que technique à part) peut également constituer une solution.

Pour les techniques thermiques, on utilise de l'eau chaude, de la vapeur, des rayons infrarouges, de l'air chaud et des flammes directes avec les brûleurs.

Vous trouverez un aperçu de toutes ces techniques sur les sites suivants:

Risques d'incendie liés aux désherbeurs thermiques

Les désherbeurs thermiques fonctionnant avec des cartouches à gaz ou reliés à des bonbonnes de gaz qui permettent de brûler la verdure présentent un risque élevé d'incendie en raison de la flamme directe, surtout en cas de sécheresse et de présence à proximité de structures en bois.

Ils sont de plus en plus souvent la cause de feux dans les arbres et les talus, ainsi que d'incendies dans les chalets de jardin et d'autres structures en bois. Fin juillet 2017, les pompiers ont par conséquent appelé à une utilisation précautionneuse de ces brûleurs.

Les articles suivants traitent du sujet en néerlandais:

Les pompiers néerlandais ont également dédié une page web en néerlandais à ce sujet et ont aussi d’autres nouvelles:

Diverses organisations ont par ailleurs développé des pages web et autre matériel de sensibilisation, où elles mettent en garde contre le risque d'incendie:

Quelques mesures

Veillez à rester à une distance suffisante des matériaux et constructions en bois et à ne pas vous approcher des évents.

Un désherbeur électrique est plus sûr, car il n'y a pas de flamme nue, mais la prudence reste de mise aussi avec cet appareil. Après utilisation, il convient de laisser refroidir le désherbeur avant de le ranger. Faites également attention aux éventuelles blessures par brûlure.

En cas de problème, il est impératif de prévenir les services d'incendie au plus vite. Les particuliers pensent parfois à tort qu'ils prennent une mesure de sécurité efficace en préparant un tuyau d'arrosage ou un seau d'eau, mais le feu se propage tellement vite qu'il est impossible de le circonscrire avec de tels moyens.

Quelques (autres) belles histoires écologiques

Une belle histoire est le projet “Green way” du STIB.

Certains lits des trams, sont pourvus de végétation. Les branches des buissons aux alentours de ceux-ci peuvent entraver la visibilité des conducteurs ou griffer les carrosseries. Les mauvaises herbes peuvent soudain proliférer.

Les revêtements de sol existants étaient ainsi remplacés par une plante rampante, le sédum. Le sédum forme un tapis végétal même dans les zones les plus arides et austères, il a une faible croissance verticale ce qui est idéal pour la partie interne aux voies des trams. Aux abords des sites propres, on remplacerait la végétation actuelle par des mellifères : une espèce de fleur sauvage qui empêcherait les mauvaises herbes de repousser, qui a la particularité d’attirer les insectes pollinisateurs comme les abeilles et qui encourage la biodiversité.

Plus d’info sur le site internet du STIB.

En 2016, certaines organisations environnementales ont mené une étude dans certains centres de jardinage dans la mesure où des alternatives sans pesticides ont été mises à disposition.

Vous lisez les résultats des jardineries néerlandophones dans “Dossier toetsing tuincentra”.

Vous lisez les résultats des jardineries francophones dans “Désherbage en Wallonie: les conseils en jardinerie laissent à désirer”.

On trouve aussi de l’information chez le Vereniging van Openbaar Groen (VVOG) (en néerlandais):

Sur le site internet Ecopedia on trouve une application pour les cimetières.

Sur le site internet ISB on trouve la publication “Pesticidevrij beheer van sportinfrastructuur

Sur le Platform Openbaar groen du Centrum Duurzaam Groen on trouve égallement des informations diverses.

Finallement on trouve sur le site internet du centre de recherches routières (CRR) le “Code de bonne pratique pour la gestion et la maîtrise des mauvaises herbes sur les revêtements modulaires par voie non chimique – Code de bonne pratique CRR R 84/12”.

Plus d'informations

Plus d'informations sur la réglementation en matière de prévention de l'incendie sont disponibles sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, rubrique Thèmes > Bien-être au travail > Lieux de travail > Sécurité incendie.

Autres sites internet, articles, brochures et travaux fin d’études concernant les alternatives de désherbage: