Initiatives de "bonnes pratiques" pour la prévention des TMS

Les prix annuels des bonnes pratiques "Lieux de travail sains", organisés par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et ses points focaux nationaux, récompensent les organisations qui adoptent des approches particulières et innovantes en matière de sécurité et de santé par la prévention et la gestion des troubles musculo-squelettiques (TMS) sur le lieu de travail.

Plus d’informations sur les prix des bonne bonnes pratiques "Lieux de travail sains" sont disponibles sur le site de l’EU-OSHA: Prix des bonnes pratiques "Lieux de travail sains".

Voici quelques-uns des lauréats des prix des bonnes pratiques "Lieux de travail sains" 2022:

Les approches et produits innovants testés par ces organisations peuvent servir d'exemples de bonnes pratiques pour d'autres organisations confrontées à des risques similaires. Si certaines initiatives (comme les technologies portables) sont plus avancées sur le plan technique, d'autres (comme l'adaptation des postures de travail et le port de chaussures appropriées) peuvent être simples et peu coûteuses. Chaque étude de cas montre des moyens pratiques de renforcer la sensibilisation à la prévention des TMS et à l'évaluation des risques sur le lieu de travail.

Hongrie: de nouveaux outils et instruments pour aider les travailleurs de l'industrie de la confiserie

F&F est une fabrique familiale de bonbons qui a engagé un consultant en ergonomie pour effectuer une analyse approfondie des risques au niveau de la posture, de l'aménagement du lieu de travail, de la tension, de la charge mentale, des horaires de travail, de l'environnement et de la santé et sécurité au travail (SST). Parmi les risques constatés figurent par exemple les dommages entraînés par la flexion de la colonne vertébrale et du cou sur la ligne de production et la forte sollicitation des poignets et des bras lors de l'utilisation de ciseaux.

Les interventions les plus importantes ont consisté à trouver de nouvelles solutions de machines pour la découpe et le pressage pneumatique. En outre, des tapis anti-fatigue et des chaussures adaptées ont été introduits pour améliorer les conditions de travail en position debout. En outre, l'installation de la climatisation a amélioré les conditions de travail générales.

Encourager la participation des travailleurs s'est révélé extrêmement important. Les travailleurs ont pu fournir un feed-back supplémentaire et compléter les données et analyses informatiques utilisées pour apporter des ajustements aux outils et équipements.

Vous trouverez plus d’informations en anglais au sujet des différentes initiatives sur le site web de la campagne "Pour un travail sain: allégez la charge! 2020-2022" de l’EU-OSHA: Hongrie: planification et conception de modifications techniques pour la ligne de production d’une fabrique de bonbons sur la base de principes ergonomiques.

Lettonie: solutions pratiques pour les métallurgistes qui transportent de lourdes charges

L’entreprise de métallurgie SIA Silkeborg Spaantagning Baltic a été confrontée à des difficultés pour le levage et la manipulation des matériaux lourds, ce qui a nécessité une solution sur mesure. Au total, 23 petites mesures ont été prises pour améliorer l'ergonomie et réduire les manipulations manuelles. Ces solutions pratiques, notamment des supports sur mesure pour les outils et les moteurs, étaient basées sur les dessins et le travail manuel des travailleurs eux-mêmes.

Sachant que ces changements doivent être durables, l'ergonomie et la prévention des troubles musculo-squelettiques font désormais partie de la culture du travail, du temps étant consacré à ces tâches et les travailleurs continuant à jouer un rôle clé. Grâce à ce projet, des positions de travail plus confortables et des pratiques de levage plus sûres ont été mises en place.

Vous trouverez plus d’informations en anglais au sujet des différentes initiatives sur le site web de la campagne "Pour un travail sain: allégez la charge! 2020-2022" de l’EU-OSHA: Lettonie: mise en œuvre de solutions personnalisées pour le levage de charges lourdes dans une entreprise de métallurgie.

Italie: la technologie Wi-Fi reconnaît les principaux risques en matière de TMS pour les travailleurs de blanchisserie

Mouvements répétitifs, mauvaise posture, levage et transport de charges lourdes: ce ne sont là que quelques exemples de problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs de l'entreprise de services de blanchisserie et de stérilisation Servizi Italian. L'entreprise a utilisé la technologie Wi-Fi portable pour effectuer une analyse des risques. De cette façon, les risques les plus problématiques et leurs solutions possibles pourraient être identifiés avec un médecin du travail.

Trois exemples d'interventions:

  • l'introduction d'un banc pour le chargement des sacs à linge, afin de faciliter le levage;
  • le relèvement de la hauteur de la bande transporteuse pour le tri manuel afin de minimiser les flexions du dos et des épaules;
  • l’adaptation de la presse à pantalon pour réduire la nécessité de travailler les bras levés.

Une combinaison de changements techniques et organisationnels a contribué à la réussite du projet, puisque la formation sur le leu de travail ainsi que des postes de travail plus ergonomiques sont devenus la nouvelle norme.

Vous trouverez plus d’informations en anglais au sujet des différentes initiatives sur le site web de la campagne "Pour un travail sain: allégez la charge! 2020-2022" de l’EU-OSHA: Italie: de nouvelles méthodes d’exploitation et des machines adaptées afin de prévenir les troubles musculo-squelettiques dans des blanchisseries.

Chypre: des exosquelettes portables allègent la charge du personnel au sol dans les aéroports

Swissport Cyprus Ltd fournit des services de manutention au sol à plusieurs compagnies aériennes. Le personnel chargé du chargement et du déchargement manuels des bagages, du fret et du courrier court un risque accru de développer un TMS.

L'entreprise a donc pris l'initiative suivante en matière de bien-être: la campagne "Travail-Ergonomie-Santé". L'élément central de la campagne était le "LiftSuit", un exosquelette portable qui soulage la pression exercée sur le système musculo-squelettique lors de la manutention de marchandises.

Les travailleurs ont été impliqués dès le début dans les tests et l'évaluation du projet. Cela a permis d'accroître la satisfaction des travailleurs et d'obtenir des avantages physiques mesurables. Par exemple, des résultats de laboratoire ont indiqué que l'intensité de l'activité musculaire était réduite de 30% après l'utilisation du "LiftSuit". À long terme, cela devrait permettre de réduire l'absentéisme dû aux TMS et de contribuer positivement au bien-être des travailleurs en dehors du travail.

Vous trouverez plus d’informations en anglais au sujet des différentes initiatives sur le site web de la campagne "Pour un travail sain: allégez la charge! 2020-2022" de l’EU-OSHA: Chypre: des exosquelettes portables pour mieux gérer la manutention manuelle dans les aéroports.

Allemagne: une société de développement de logiciels crée une boîte à outils de sécurité pour les TMS

La plupart des employés de SAP travaillent assis à un bureau. L'exposition à des problèmes ergonomiques et les TMS associés représentaient près de 10% de l'ensemble des incapacités professionnelles.

Une boîte à outils de sécurité a été élaborée pour sensibiliser à l'importance d'une bonne ergonomie et de la prévention des TMS. Vous trouverez davantage d’informations en anglais à ce sujet sur le site web de l’EU-OSHA: Allemagne: promotion de la santé musculo-squelettique dans l’industrie du logiciel grâce à l’ergonomie.

Avec son interface conviviale, la boîte à outils contient des ressources documentaires telles que des vidéos d'instruction et des listes de contrôle de sécurité. Pour aider les managers, la boîte à outils contient une fonction "Safety Compass" qui surveille les activités de SST et fournit un soutien. Grâce à cette approche globale et proactive, la sensibilisation et l'engagement des travailleurs à l'égard de la prévention des TMS ont remarquablement augmenté. La boîte à outils a été utilisée plus de 13.700 fois.

Autriche: une approche tenant compte des spécificités liées à l’âge du personnel de soutien hospitalier

Dans l'hôpital universitaire de Vienne, 600 travailleurs de soutien âgés en moyenne de 50 ans effectuent un certain nombre de tâches vitales mais physiquement épuisantes. Cela comprend, par exemple, le transport des patients et le nettoyage des bâtiments.

Un certain nombre de mesures étaient nécessaires pour maintenir et promouvoir un environnement de travail sûr pour le personnel de tous âges. Des enquêtes et des ateliers ont été organisés afin de recueillir le feed-back des travailleurs sur les facteurs de risque des TMS et de les impliquer dans la recherche de solutions.

Un large éventail de mesures préventives est mis en œuvre, notamment de nouveaux équipements adaptés au dos, des chaussures de sécurité et des formations. Les points d’attention de la promotion de la santé comprenaient une alimentation saine, des étirements et la gestion du stress. Des équipes de nettoyage de générations mixtes ont été formées afin de mieux partager la charge de travail et d'encadrer les nouveaux travailleurs. Le projet a permis d'accroître la confiance en soi et l'esprit d'équipe, car ce groupe souvent sous-représenté du personnel hospitalier a pu apporter des changements positifs et protéger sa capacité de travail en vieillissant. 

Vous trouverez davantage d’informations en anglais sur les différentes initiatives sur le site web de l’EU-OSHA: Autriche: prévention des troubles musculo-squelettiques dans un grand hôpital grâce à la participation du personnel et à une approche tenant compte des spécificités liées à l’âge.

Slovénie: la protection de la santé physique et mentale dans une compagnie d'assurance

L'entreprise Zavarovalnica Triglav avait pour objectif de mettre en place des mesures de prévention et de contrôle des TMS et d'encourager des habitudes saines au bureau et à la maison.

Les initiatives de sensibilisation et de formation des travailleurs comprennent des instructions sur l'organisation ergonomique du lieu de travail, les modes de vie actifs, des ateliers sur la santé de la colonne vertébrale et l'exercice physique, et le renforcement de la résistance au stress et au burn-out.

D'autres aspects du projet ont été l'amélioration du soutien psychologique des travailleurs et une évaluation personnalisée de l'équipement. Grâce à l’intégration de mesures de promotion de la santé dans la prévention, sous un leadership fort, l'absentéisme a diminué de 4% entre 2019 et 2020 et la motivation des travailleurs a augmenté.

Vous trouverez davantage d’informations en anglais à ce sujet sur le site web de l’EU-OSHA: Slovénie: promotion de la sécurité sur le lieu de travail et de la santé physique et mentale dans une compagnie d'assurance.

Lituanie: promotion de postures de travail ergonomiques pour les fabricants d'équipements de pêche

UAB Vonin a souffert d'une forte rotation du personnel car les processus manuels pour la production d'outils de pêche mettaient à rude épreuve les épaules, les bras et les mains des travailleurs. Des physiothérapeutes et des spécialistes de l'ergonomie ont été consultés pour identifier les risques et prendre des mesures préventives afin de soulager les travailleurs.  

Les chefs d'équipe ont suivi une formation en ergonomie pour leur permettre d'aider les opérateurs à déterminer une bonne posture de travail et à varier les tâches pour éviter la fatigue. En tant que nouvelle pratique de routine, une attention particulière est désormais accordée aux facteurs de risque en matière de SST lors des cours d'initiation et des activités de contrôle interne. Grâce à l’implication des opérateurs et à la réaction rapide face aux nouveaux facteurs de risque, la satisfaction au travail s'est améliorée et la rotation du personnel a été réduite.   

Vous trouverez davantage d’informations en anglais à ce sujet sur le site web de l’EU-OSHA: Lituanie: prévention des blessures musculo-squelettiques au sein d’une entreprise de fabrication d’équipements de pêche professionnelle.