Formation sur l'utilisation sûre des diisocyanates

Deux organisations chimiques européennes ont développé un site et un programme de formation sur l'utilisation sûre des diisocyanates pour les utilisateurs industriels et professionnels. 

Ces utilisateurs doivent en effet suivre avec succès une formation sur l'utilisation sûre des diisocyanates d'ici le 24 août 2023, en vertu du règlement européen 2020/1149/UE.

Vous trouverez ci-dessous des informations sur:

Site et programme de formation

ISOPA, l'association des producteurs européens de diisocyanates aromatiques et de polyols, et ALIPA, l'association des producteurs européens d'isocyanates aliphatiques, ont développé le site “safe use of diisocyanates“, où les utilisateurs industriels et professionnels peuvent s'inscrire pour suivre une formation, comme le prévoit le règlement européen susmentionné.

Le 1er novembre 2021, la formation en ligne débutera en anglais et le 1er décembre 2021, en allemand. Plus tard, à partir de 2022, elle sera également développée dans d'autres langues.

Le niveau de formation dépend du risque d'exposition. Il existe 3 niveaux de formation: la formation générale, la formation intermédiaire et la formation avancée. A la fin de chaque formation, les participants reçoivent une attestation de la formation suivie.

Un message vidéo a été publié sur Youtube afin de sensibiliser les utilisateurs à la formation: ISOPA and ALIPA call to action video on trainings rollout for the safe use of diisocyanates.

Règlement 2020/1149/UE

Ce règlement a modifié l'annexe XVII du règlement REACH 1907/2006. Plus d'informations dans cette notification: Restriction REACH pour les diisocyanates.

L'annexe XVII traite des restrictions à la fabrication, à la mise sur le marché et à l'utilisation de certaines substances, mélanges et articles dangereux. Dans cette annexe, les diisocyanates figurent sous le n° 74 dans la colonne 1.

Les utilisateurs industriels ou professionnels doivent avoir suivi avec succès une formation sur l'utilisation sûre des diisocyanates, attestée par des certificats ou des documents écrits, avant le 24 août 2023. Cette formation, y compris la formation en ligne, comprend des instructions sur le contrôle de l'exposition cutanée et respiratoire aux diisocyanates sur le lieu de travail, sans préjudice des éventuelles valeurs limites d'exposition professionnelle ou autres mesures de gestion des risques applicables au niveau national.

La formation est dispensée par un expert de la sécurité et de la santé au travail qui a acquis les compétences nécessaires par le biais d’une formation professionnelle appropriée. La formation est renouvelée au moins tous les cinq ans.

A propos de cette restriction REACH et des formations obligatoires, ISOPA et ALIPA ont publié ce guide en anglais: Successfully navigating REACH - A guide to the REACH Restriction applying to diisocyanates (PDF, 5,06 MB).

Le site de DETIC, l'association belgo-luxembourgeoise des producteurs et distributeurs de cosmétiques, détergents, produits d'entretien, colles et mastics, biocides et aérosols, propose cette communication: Formation obligatoire pour les utilisateurs (professionnels) de produits en PU.

Sur le même site, vous trouverez le folder “Un avenir sûr pour les produits en polyuréthane (PDF, 370 KB)“, publié à l'initiative de la FEICA, les représentants européens de l'industrie des colles et mastics.

Les folders en 8 langues européennes peuvent également être téléchargés sur le site web de la FEICA dans la section spécifique Safe use of diisocyanates.

Voici les dispositions littérales du point 5 “Parties de la formation” de la rubrique 74.

Les parties de la formation pour les 3 niveaux comprennent les éléments suivants:

a) la formation générale:

  • chimie des diisocyanates;
  • risques de toxicité (y compris toxicité aiguë);
  • exposition aux diisocyanates;
  • valeurs limites d’exposition professionnelle;
  • causes de développement d’une sensibilisation;
  • odeur comme indication de danger;
  • importance de la volatilité pour les risques;
  • viscosité, température et poids moléculaire des diisocyanates;
  • hygiène personnelle;
  • équipements de protection individuelle nécessaires, y compris les instructions pratiques pour une utilisation correcte et leurs limites;
  • risque de contact cutané et d’exposition par inhalation;
  • risque lié au processus d’application utilisé;
  • système de protection de la peau et des voies respiratoires;
  • ventilation;
  • nettoyage, fuites, entretien;
  • élimination des emballages vides;
  • protection des personnes présentes;
  • identification des phases critiques de manipulation;
  • systèmes de codes nationaux spécifiques (le cas échéant);
  • sécurité fondée sur le comportement;

b) formation intermédiaire:

  • aspects supplémentaires fondés sur le comportement;
  • entretien
  • gestion des changements;
  • évaluation des instructions de sécurité existantes;
  • risque lié au processus d’application utilisé;

c) formation avancée:

  • toute certification supplémentaire nécessaire pour les utilisations spécifiques concernées;
  • pulvérisation à l’extérieur d’une cabine de pulvérisation;
  • manipulation ouverte de formulations chaudes ou très chaudes (> 45 °C).

Les éléments de formation énoncés aux points a) et b) pour les utilisations suivantes:

  • manipulation de mélanges ouverts à température ambiante (y compris tunnels à mousse);
  • pulvérisation dans une cabine ventilée;
  • application au rouleau;
  • application à la brosse;
  • application par trempage et coulage;
  • post-traitement mécanique (par exemple, découpe) d’articles non complètement durcis qui ne sont plus chauds;
  • nettoyage et déchets;
  • toute autre utilisation entraînant une exposition similaire par voie cutanée et/ou par inhalation.

Les éléments de formation énoncés aux points a), b) et c) pour les utilisations suivantes:

  • manipulation d’articles non complètement durcis (par exemple, fraîchement durcis, encore chauds);
  • applications de fonderie;
  • entretien et réparation nécessitant un accès à l’équipement;
  • manipulation ouverte de formulations chaudes ou très chaudes (> 45 °C);
  • pulvérisation en plein air, avec ventilation limitée ou uniquement naturelle (y compris grands locaux de travail industriels) et pulvérisation à haute énergie (par exemple, mousses, élastomères);
  • et toute autre utilisation entraînant une exposition similaire par voie cutanée et/ou par inhalation.

De plus, à compter du 24 février 2022, l’étiquette figurant sur l’emballage doit mentionner le texte suivant: “À partir du 24 août 2023, une formation adéquate est requise avant toute utilisation industrielle ou professionnelle”, sauf si la concentration en diisocyanates, individuellement et en combinaison, est inférieure à 0,1 % en poids.

Isocyanates

Il existe des diisocyanates aromatiques, tels que le diisocyanate de méthylène diphényle (MDI), le diisocyanate de toluène (TDI), et des diisocyanates aliphatiques, tels que le diisocyanate d'hexaméthylène (HDI), le diisocyanate de méthylène dicyclohexyle (HMDI) et le diisocyanate d'isophorone (IPDI).

Lorsqu'ils sont combinés avec un polyol ou un polyéther, les diisocyanates réagissent pour former un polyuréthane, qui connaît de nombreuses applications. La mousse d'isolation dans le secteur de la construction en est un exemple. C'est dans ce contexte que Constructiv a développé cette boîte à outils: Traitement et projection de mousse d’isolation PUR – MDI - Fiche d'instruction du poste de travail 2050.

Les diisocyanates ont des propriétés allergisantes et certains sont également toxiques. Les bases de données suivantes reprennent des informations génériques sur les isocyanates:

Pour les 5 diisocyanates respectifs, les informations REACH suivantes sont disponibles sur le site de l’ECHA:

La liste complète des restrictions de l’annexe XVII est disponible sur le site de l’ECHA: Liste des restrictions.

Autres programmes d’ISOPA et ALIPA

ISOPA propose:

Le programme “Walk the Talk” comporte les modules suivants:

Les directives pour le transport incluent les guides suivants:

ALIPA dispose également d’informations en anglais au travers du “ALIPA Safeguard programme” sur son site, dans la rubrique Product stewardship.

Autres informations sur les isocyanates (en Belgique et à l’étranger)

L’information suivante a été publiée sur le blog de ce site BeSWIC: Code de bonne pratique pour l’application de mousse de polyuréthane projetée.

Aux Pays-Bas:

En France, l’‘Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et de maladies professionnelles’ (INRS) a publié des fiches toxicologiques:

Aux Etats-Unis, on trouve des informations sur le site des organismes suivants:

Au Royaume-Uni, des informations sont disponibles sur le site du ‘Health and Safety Executive’ (HSE):

En Allemagne, notons ce document sur le portail internet ‘arbeitssicherheit.de’: Technische Regeln für Gefahrstoffe - Isocyanate - Gefährdungsbeurteilung und Schutzmaßnahmen (TRGS 430)