Les risques de chute d'objets: codes de bonnes pratiques at autres initiatives

Les risques que comportent les chutes d’objets, par exemple sur les chantiers ou pendant des travaux de construction, sont souvent sous-estimés. C'est pourquoi certaines organisations ont élaboré des directives ou des codes pour la gestion des chutes d'objets.

Dans cet article, nous fournirons d'abord quelques informations complémentaires sur les risques de chutes d'objets et les secteurs dans lesquels ces risques peuvent survenir. Nous passerons ensuite en revue les codes de bonnes pratiques et nous pencherons plus avant sur l'initiative DROPS, les leçons tirées des accidents, la législation et les normes, ainsi que d'autres dispositions relatives à la formation et à la sensibilisation.

Les risques que comportent les chutes d’objets

Les chutes d'objets peuvent avoir un impact important et des conséquences majeures lorsque ces objets heurtent des personnes, d'autres objets ou des infrastructures situées en dessous. Grâce au document suivant sur le site web "Drops Online", il est possible de calculer cet impact: Dropscalculator (PDF, 720 Ko). Ce calculateur démontre que l’impact donne très vite lieu à une issue fatale.

Différents secteurs, tels que l'industrie offshore, l'extraction de pétrole et de gaz, l'industrie de transformation (chimie, raffinage, énergie), la navigation et le secteur éolien, ont élaboré des directives visant à maîtriser ces risques. Ces directives peuvent être à la fois préventives et de nature à limiter les dommages, allant de la délimitation de zones à risques dans lesquelles aucune personne n'est autorisée à pénétrer ou à être présente, à la mise en place de filets empêchant les objets de poursuivre leur chute, en passant par l'installation de systèmes de fixation sur les matériaux et les équipements de travail afin d'empêcher que quelque chose ne tombe.  

Ce risque joue également un rôle dans la navigation aérienne. En effet, les corps étrangers peuvent endommager un avion. Sur la piste, par exemple, des corps étrangers peuvent être aspirés et endommager le moteur. Pendant la phase de vol, la grêle, la glace, les tempêtes de sable et les nuages de cendres peuvent également endommager le moteur. Dans ce jargon, les dommages causés sont appelés "foreign object damage of foreign object debris" (FOD). Dans ce cadre, il est utile de mentionner la publication suivante, en anglais, disponible sur le site de "Egamaster": Foreign Object Debris (PDF, 3,82 Mo). Dans l’industrie nucléaire, on parle de "foreign material exclusion" (FME).

Les articles suivants (en anglais) expliquent clairement ces concepts:

Dans le secteur alimentaire, le problème est d’une dimension totalement différente. Dans ce secteur également, les corps étrangers (dans le jargon, les "foreign bodies") ne sont pas censés aboutir dans l’alimentation, car cela pourrait entraîner un rappel de produit. Vous pouvez lire à ce sujet les articles:  

Les équipements de protection individuelle contre les chutes se composent généralement de trois éléments, également appelés "l'ABC de la protection individuelle contre les chutes": "Anchor" (points d’ancrage), "Body support" (harnais) et "Connecting device" (dispositifs de connexion). Plus d’informations sur le site du ‘Vereniging Veilig & Gezond Werken’ (VVGW) (en néerlandais): Persoonlijke valbeveiliging kiezen: gebruik het ABC en vergeet de DEF niet!.

De même, la prévention des chutes d'objets se compose de 3 T (en anglais): "Trapping" (fixation), "Tethering" (attaches, longes d'outil) et "Topping" (poches à outils). Plus d'informations à ce sujet en anglais dans l’article suivant sur le site web ‘Go safe’: The Three T's of Dropped Object Prevention.

Codes de bonnes pratiques

On trouvera ci-après un aperçu de quelques codes de bonnes pratiques pertinents.

"Recommendation 024E/2018: Dropped objects" du forum norvégien ‘Samarbeid for Sikkerhet’

Le code Recommendation 024E/2018: Dropped objects du forum norvégien ‘Samarbeid for Sikkerhet’ (SfS) comporte 4 volets et est disponible en anglais sur le site du SfS:

Le manuel en lui-même comporte 11 chapitres portant sur les thèmes suivants:

  • Chute d’objets
  • Gestion des risques
  • Prévention relative à la chute d’objets
  • Fixation/Ancrage et lignes d’outils 
  • Travail en hauteur
  • Équipement de levage
  • Sécurisation des structures
  • Matériel et équipement électriques
  • Sécurisation/Fixation d’autres équipements
  • Termes et abréviations
  • Références

"Reliable securing: Best practice recommendations for the securing of equipment and tools at the worksite" (version 4)

Ce guide est disponible sur le site de ‘Drops Online’: Reliable Securing: Best practice recommendations for the securing of equipment and tools at the worksite (PDF, 6,73 Mo).

Ce guide englobe 11 chapitres portant sur les thèmes suivants:

  • DROPS Fixations fiables
  • Méthodes de fixation
  • Comprendre les chutes d’objets
  • Gestion des risques
  • Conseils généraux pour des lieux de travail sans chutes d’objets
  • Travail en hauteur
  • Objets à soulever, hisser et suspendus
  • Sécurisation d’éléments structurels et divers
  • Fixation d’appareils et instruments électriques
  • Équipements de travail mobiles
  • Stockage de matériel

Plusieurs autres guides

Voici plusieurs autres guides étrangers en lien avec certains des secteurs susmentionnés:

En outre, il existe également les guides rédigés par les producteurs de longes et cordes de sécurité pour les équipements, filets et tapis de recouvrement des ouvertures:

Enfin, nous vous présentons également des documents d’entreprises individuelles dans des secteurs à risques (en anglais):

Autres sources d'information pertinentes

Ci-après, on trouvera une liste d’organisations et sites web présentant des informations générales relatives aux chutes d’objets:

En outre, ‘Dropsafe’, mentionné plus haut, a publié les deux rapports suivants (en anglais):

Enfin, les mécaniciens de grues à tour, avec leurs propres risques de chute et le risque de chute d'objets, sont également présentés dans l'émission télévisée "Gevaarlijkste jobs van Vlaanderen", disponible via ‘VTMgo’: Torenkraanmonteur Johan: "Ik ben al twee collega's verloren".

L’initiative "Dropped Objects Prevention Scheme" (DROPS) et le site web ‘Drops online’

DROPS est une initiative sectorielle axée sur la prévention des chutes d'objets, représentée par 200 opérateurs, entrepreneurs, entreprises de services et organisations interprofessionnelles qui partagent tous leur engagement et leur enthousiasme pour l'objectif commun de la prévention des chutes d'objets.

Les éléments suivants sont disponibles sur le site de ‘DROPS’ (en anglais):

L’article BeSWIC suivant renvoyait déjà à ‘Drops online’ et à deux articles de l’IRATA relatifs aux chutes d’objets: Techniques de cordage: quelques organisations et sites Internet (inter)nationaux.

Tirer des enseignements des accidents

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive d'organisations avec des articles sur les accidents et les enseignements tirés des accidents dus à la chute d'objets (en anglais):

Chute d’objets: législation et normes

Au niveau mondial, il existe peu de réglementations formelles qui prévoient explicitement des mesures contre les chutes d'objets. Au rang des exceptions figurent les États-Unis avec 29 CFR 1926.759 - Falling object protection pour le secteur de la construction et avec 29 CFR 1910.28 - Duty to have fall protection and falling object protection (via le site de l’‘Occupational Safety and Health Administration’ américaine, en anglais) pour le secteur industriel en général, et le Royaume-Uni avec sa ‘working of height regulation’ de 2005 et le point 10 falling objects (via le site web législatif du Royaume-Uni, en anglais).

En France également, l’article R4225 du Code du Travail précise que les postes de travail en extérieur doivent être protégés contre les chutes d’objets. À consulter sur le site web législatif de la France: article R4225

Il existe en outre les normes américaines ANSI/ISEA 121-2018: American National Standard for Dropped Object Prevention Solutions et ANSI/ASSP Z359.3-2019 Safety Requirements For Lanyards And Positioning Lanyards.

En Allemagne, il existe la DGUV Regel 101-038 Bauarbeiten §11 Herabfallende Gegenstände (via le site de la DGUV) et les "Technischen Regeln für Arbeitsstätten" (ASR), disponibles via le site de la ‘Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin’ (BAuA) (en allemand): Schutz vor Absturz und herabfallenden Gegenständen, Betreten von Gefahrenbereichen (ASR 2.1) (PDF, 789 Ko).

Enfin, il existe un panneau d’avertissement "Chute d’objets", disponible sur le site de la Plateforme de consultation en ligne (OBP) d’ISO: W035 selon ISO7010. On trouvera davantage d’explications à propos de la signalisation de sécurité et de santé sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale: Application de la norme ISO 7010.

La "Working of height regulation" susmentionnée comporte également un point 9 fragile surfaces (en anglais via le site web législatif du Royaume-Uni). Sur ce site BeSWIC, l’article suivant a été publié sur le sujet: Mesures pour éviter les risques de tomber d’ouvertures ou d’éléments de toiture fragiles.

Sensibilisation, formation, boîtes à outils, événements et présentations

Le site web ‘Drops online’ présente diverses pages en lien avec ces aspects, tels que Presentations, Poster selection, DROPS winter awareness et Hazard hunt (en anglais).

Le site web ‘Never let go’ comporte une rubrique Library, permettant de télécharger des affiches en anglais. Ce site web présente également une vidéo captivante (en anglais): Killer on the Loose – The award-winning dropped objects safety video.

Les initiatives suivantes méritent également d’être citées:

Les techniques de cordage ou travaux sur corde sont également l’une des dix règles d’or de Total (pages 16 à 17 du document Chute d’objets (PDF, 1,43 Mo)). Un article a déjà été publié précédemment sur ce site BeSWIC à propos des techniques de cordage: Techniques de cordage: quelques organisations et sites Internet (inter)nationaux.

Enfin, l’article BeSWIC suivant sur les risques dans le secteur éolien est également intéressant à cet égard: Travailler en toute sécurité dans le secteur de l'énergie éolienne. Les chutes d’objets sont également abordées dans cet article.