Service interne commun pour la prévention et la protection au travail

En principe, chaque employeur doit avoir son propre service interne pour la prévention et la protection au travail. Par exception, plusieurs employeurs peuvent demander à l’administration l’autorisation de créer un service interne qui  leur est commun.

Cela ne peut se faire qu’à certaines conditions. Il faut avant tout qu’il existe un lien soit juridique, soit économique ou géographique ou encore technique entre les employeurs concernés.

Ce service interne commun doit également comporter des avantages par rapport au service interne individuel. La plus-value du service interne commun doit se mesurer par:

  • la présence d’un plus grand nombre de conseillers en prévention,
  • plus de disciplines présentes dans le service interne commun (par exemple il bénéficie de la présence d’un conseiller en prévention aspects psychosociaux ou d’un département chargé de la surveillance médicale),
  • des conseillers en prévention avec un niveau de formation plus élevé,
  • plus de temps à consacrer aux tâches de prévention, 
  • plus de moyens mis à disposition du service interne.

Les Comités pour la prévention et la protection au travail de chaque employeur doivent être consultés : ils doivent donner leur avis sur la création d’un tel service et également sur la durée des prestations des conseillers en prévention.

Une fois ces conditions réunies et l’organisation du service interne commun prévue, une demande peut être introduite auprès de la Direction générale Humanisation du travail du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, au moyen d’un formulaire dont un modèle se trouve sur le site du SPF, dans la rubrique Thèmes > Bien-être au travail > Structures organisationnelles > Service interne commun pour la prévention et la protection au travail > Procédures et formulaires.

Si la demande est complète, elle est envoyée à la Direction générale Contrôle du bien-être au travail pour examen et avis. En cas d’avis favorable, la Direction générale Humanisation du travail établit un projet d’arrêté donnant autorisation à destination du Ministre qui décide in fine de donner ou non l’autorisation.

Service interne commun pour la prévention et la protection au travail - Réglementation

  • Loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail
  • Titre 2 du livre II du code du bien-être au travail

Plus d’informations à ce sujet et les textes réglementaires sont disponibles sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubrique Thèmes > Bien-être au travail > Structures organisationnelles >  Service interne commun pour la prévention et la protection au travail.

En pratique

  • affiche
    affiche
    Chantiers temporaires ou mobiles / Rôles et responsabilités
    Construction

    Travailler en toute sécurité et santé dans la construction: affiche présentant les principales parties concernées

    Un employeur dans la construction doit collaborer avec de nombreuses parties. Dans ce contexte, il n’est pas toujours évident de savoir qui doit faire quoi en matière de sécurité et de bien-être au travail. C’est pourquoi Constructiv, l’organisation offrant des services au secteur de la...
  • videocursus
    videocursus
    Ergonomie

    Cours vidéo sur l’ergonomie au bureau

    Dans les bureaux, le travail sur écran est largement répandu. Or, travailler de façon prolongée dans une position contraignante peut conduire à des troubles musculo-squelettiques. Le plus souvent, ce genre de troubles surviennent car les principes d’ergonomie n’ont pas été suivis. Ce cours vidéo...
  • ergoscan
    ergoscan
    Ergonomie / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Ergoscan® dans votre entreprise

    L’Ergoscan® se base sur une visite d’entreprise au cours de laquelle un ergonome de Prevent effectue des observations et mène des entretiens avec les opérateurs et dirigeants. Vous recevez un feedback qui vous donne un aperçu des problèmes liés à l’ergonomie dans votre entreprise et des solutions...
  • oira horeca
    oira horeca
    OIRA / Analyse des risques
    Hébergement et restauration

    Outil OiRA pour l’horeca

    L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a présenté un nouvel outil OiRA pour le secteur horeca. Cet outil d’analyse de risque en ligne tient compte des risques que l’on rencontre dans les hôtels, les restaurants et les cafés. Le contenu a été élaboré en étroite...
  • napo
    napo
    Troubles musculosquelettiques (TMS)

    Comprendre les TMS avec Napo

    Une nouvelle boîte à outils en ligne avec des films d’animation ‘Napo’ est destinée à sensibiliser l’opinion aux troubles musculo-squelettiques (TMS) et à prodiguer des conseils connexes. La boîte à outils contient 14 activités différentes qui doivent permettre au personnel d’organisations de tenir...

Actualités et évènements

  • rusthuis
    rusthuis
    18.02.2020

    Sur le blog: charge de travail élevée dans les maisons de repos

    Dans les maisons de repos, presque la moitié du personnel souffre d’une charge de travail trop élevée. De plus, un travailleur sur deux trouve que...
  • filmprijs ‘Gezonde werkplekken’ 2020
    filmprijs ‘Gezonde werkplekken’ 2020
    14.02.2020

    Appel à candidatures pour le prix du film “Lieux de travail sains" 2020

    Cette année, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) présente le prix du film "Lieux de travail sains" ainsi...
  • AFA
    AFA
    05.02.2020

    Sur le blog: nouveau site du Fonds amiante

    Le Fonds amiante (AFA) a lancé un nouveau site. L’AFA informe des dangers de l'amiante et de la manière de les gérer. Il indemnise et soutient...