Les risques de l'angle mort: sensibilisation par plusieurs organisations

Chaque année, des accidents liés à l'angle mort causent des décès parmi les cyclistes, principalement chez les jeunes. En raison du succès grandissant des vélos et des vélos électriques, le risque est également plus élevé que des travailleurs aient un accident de travail sur leur trajet domicile-lieu de travail à cause de l'angle mort.

Plusieurs organisations sensibilisent à cette problématique.

Campagnes et publications de diverses organisations

Ci-dessous, vous trouverez un aperçu chronologique non limitatif de campagnes menées par plusieurs organisations.

2018: Campagne de sensibilisation de l'Union professionnelle du transport et de la logistique (UPTR): Éviter les accidents liés à l’angle-mort: Une priorité pour l’UPTR - Le Ministre Bellot donne le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation.

2017: Institut pour l'autoCar et l'autoBus (ICB): Formation de Formateurs.

2015:

2002:

  • sur le site de la Fédération belge et luxembourgeoise de l'automobile et du cycle (Febiac): Angle mort: agissons ensemble!
  • la campagne annuelle "Veilig op Weg" dans laquelle l'angle mort occupe une place importante, en néerlandais sur le site de "Transport en Logistiek Vlaanderen": Veilig op Weg.

Dans le port d’Anvers, des campagnes ont déjà été organisées à différents moments:

Les sites de l'institut Vias et "Veilig Verkeer" de la "Vlaamse Stichting Verkeerskunde" (VSV) contiennent aussi beaucoup d'informations sur l'angle mort:

La page web en néerlandais sur l'angle mort du journal pour jeunes "Karrewiet" de Ketnet sensibilise spécifiquement les jeunes: Dode hoek.

Par ailleurs, les émissions TV "Contacts" (partie francophone du pays) et "Kijk uit" (partie néerlandophone du pays) diffusent régulièrement des vidéos sur la problématique de l'angle mort.

La VRT a récemment publié un article en néerlandais sur des passages pour piétons plus larges: "Gevleugelde" zebrapaden moeten dodehoekongevallen helpen voorkomen.

Chauffeurs

Un chauffeur qui provoque un accident mortel (lié ou non à l'angle mort) sera confronté à des risques psychosociaux (RPS). Un accompagnement de cette personne dans le cadre de cet incident traumatisant est par conséquent recommandé.

Vous trouverez davantage d'informations sur les RPS sur le site de BeSWIC, sous la rubrique Thèmes > Risques psychosociaux (RPS).

Plus d'informations