Tâches du médecin du travail

Quelles sont les tâches du médecin du travail ?

Le médecin du travail est un médecin spécialisé en "santé au travail", soit la relation entre travail et santé.

Il veille à garantir la compatibilité entre les exigences (physiques et mentales) du poste de travail et les capacités de travail du patient. Ainsi, par exemple :

  • Il aide à prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles, ainsi que les problèmes liés au travail comme stress et le burnout.
  • Il recommande des adaptations du poste de travail afin de tenir compte des limitations de santé du travailleur.
  • Il veille à ce que les travailleuses enceintes puissent continuer à travailler dans des conditions de travail sûres.
  • Il veille à ce que les travailleurs soient vaccinés : vaccinations de travailleurs présentant un risque professionnel (vaccination obligatoire) et vaccinations supplémentaires non obligatoires indépendantes de risques professionnels existants (par exemple contre la grippe pour le personnel d'un hôpital).

Il donne des conseils pour garantir et promouvoir la santé et le bien-être des travailleurs. Sa tâche est principalement préventive. C'est pourquoi il est aussi appelé "conseiller en prévention - médecin du travail".

Le médecin du travail travaille parfois pour un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT), mais généralement pour un service externe pour la prévention et la protection au travail (SEPPT).

En outre, le médecin du travail visite régulièrement le lieu de travail. Il garde ainsi contact avec les responsables, le service des RH et la direction, et il connaît les conditions de travail réelles.

Concept de la santé au travail

La tâche la plus connue du médecin du travail est la surveillance de la santé qui consiste en la réalisation d’un examen médical au cours duquel le médecin du travail vérifie si le travailleur est suffisamment apte médicalement à exécuter son travail. Les objectifs de la surveillance de la santé sont décrits dans le titre 4 du livre Ier du code du bien-être au travail. La surveillance de la santé est périodique (une fois par an, à moins qu'une autre périodicité de 3 ou 5 ans ne soit prévue comme, par exemple, pour les travailleurs affectés à des manutentions manuelle de charges) ou après une maladie, en cas de grossesse ou lors du recrutement.

Le médecin du travail joue un rôle dans le comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) ou dans le comité de concertation de base (CCB) dans le secteur public.

Plus d’informations 

En pratique

  • Guide
    Guide
    COVID-19

    Version adaptée du guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail

    Le guide générique comprend des principes et des mesures nécessaires pour permettre aux entreprises de travailler en sécurité en limitant au maximum les contaminations au travail. Les partenaires sociaux du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ont, le 30 octobre 2020,...
  • coronavirus
    coronavirus
    Agents biologiques / Analyse des risques

    Coronavirus : checklist prévention sur le lieu de travail

    La possibilité d’infection par le coronavirus sur le lieu de travail constitue un risque professionnel contre lequel l’employeur doit protéger ses travailleurs. Pour évaluer ce risque, le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a élaboré une liste d’autocontrôle.
  • oira immo
    oira immo
    OIRA / Point focal belge de l’EU-OSHA
    Information et communication, activités financières et activités immobilières

    Outil gratuit d’analyse des risques pour le secteur de l’immobilier

    Le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) et le Point Focal belge de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail (EU-OSHA) ont lancé le 25 novembre 2020 l’outil d’analyse des risques pour le secteur de l’immobilier...
  • oira covid
    oira covid
    COVID-19 / OIRA

    Le nouvel outil OiRA aide à la gestion des risques liés au COVID-19

    Comme dans des conditions de travail normales, en période de COVID-19, l'identification et l'évaluation des risques dans l'environnement de travail tant physique que psychosocial est le point de départ de la gestion de la sécurité et de la santé au travail (bien-être au travail). Les...
  • vvibamti
    vvibamti
    Conseiller en prévention

    Instruction de travail de l’AMTI pour le suivi des contacts

    L’AMTI, l’Association des Médecins du Travail Internes, a rédigé une instruction de travail pour l’évaluation du risque et le suivi des contacts des travailleurs positifs au COVID-19, afin d’aider les entreprises à gérer efficacement les cas positifs de COVID-19 pour prévenir la propagation du...

Actualités et évènements

  • straling
    straling
    01.12.2020

    Entrée en vigueur des dispositions adaptées relatives aux rayonnements ionisants dans le code du bien-être au travail

    Le Moniteur belge du 27 mai 2020 a publié l’arrêté royal du 28 avril 2020 modifiant le titre 5 relatif aux rayonnements ionisants du livre V du code...
  • sectors
    sectors
    30.11.2020

    Rapport d’Eurofound sur les conditions de travail dans 10 secteurs

    Dans son rapport “Working conditions in sectors" (Conditions de travail dans les secteurs), la Fondation européenne pour l'amélioration des...
  • droogijs
    droogijs
    27.11.2020

    Sur le blog: Pour une utilisation sûre de la glace sèche

    Chaque année, des incidents interviennent partout dans le monde à la suite du transport frigorifique au moyen de glace sèche. L’Association...