Tâches du médecin du travail

Quelles sont les tâches du médecin du travail ?

Le médecin du travail est un médecin spécialisé en "santé au travail", soit la relation entre travail et santé.

Il veille à garantir la compatibilité entre les exigences (physiques et mentales) du poste de travail et les capacités de travail du patient. Ainsi, par exemple :

  • Il aide à prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles, ainsi que les problèmes liés au travail comme stress et le burnout.
  • Il recommande des adaptations du poste de travail afin de tenir compte des limitations de santé du travailleur.
  • Il veille à ce que les travailleuses enceintes puissent continuer à travailler dans des conditions de travail sûres.
  • Il veille à ce que les travailleurs soient vaccinés : vaccinations de travailleurs présentant un risque professionnel (vaccination obligatoire) et vaccinations supplémentaires non obligatoires indépendantes de risques professionnels existants (par exemple contre la grippe pour le personnel d'un hôpital).

Il donne des conseils pour garantir et promouvoir la santé et le bien-être des travailleurs. Sa tâche est principalement préventive. C'est pourquoi il est aussi appelé "conseiller en prévention - médecin du travail".

Le médecin du travail travaille parfois pour un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPPT), mais généralement pour un service externe pour la prévention et la protection au travail (SEPPT).

En outre, le médecin du travail visite régulièrement le lieu de travail. Il garde ainsi contact avec les responsables, le service des RH et la direction, et il connaît les conditions de travail réelles.

Concept de la santé au travail

La tâche la plus connue du médecin du travail est la surveillance de la santé qui consiste en la réalisation d’un examen médical au cours duquel le médecin du travail vérifie si le travailleur est suffisamment apte médicalement à exécuter son travail. Les objectifs de la surveillance de la santé sont décrits dans le titre 4 du livre Ier du code du bien-être au travail. La surveillance de la santé est périodique (une fois par an, à moins qu'une autre périodicité de 3 ou 5 ans ne soit prévue comme, par exemple, pour les travailleurs affectés à des manutentions manuelle de charges) ou après une maladie, en cas de grossesse ou lors du recrutement.

Le médecin du travail joue un rôle dans le comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) ou dans le comité de concertation de base (CCB) dans le secteur public.

Plus d’informations 

En pratique

  • Guide
    Guide
    COVID-19

    Version adaptée du guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail

    Le guide générique comprend des principes et des mesures nécessaires pour permettre aux entreprises de travailler en sécurité en limitant au maximum les contaminations au travail. Les partenaires sociaux du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ont, le 30 octobre 2020,...
  • coronavirus
    coronavirus
    Agents biologiques / Analyse des risques

    Coronavirus : checklist prévention sur le lieu de travail

    La possibilité d’infection par le coronavirus sur le lieu de travail constitue un risque professionnel contre lequel l’employeur doit protéger ses travailleurs. Pour évaluer ce risque, le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a élaboré une liste d’autocontrôle.
  • Analyse des risques

    Risques sur le lieu de travail ? Travaillez facilement ensemble sur la sécurité avec l'application Pharius RiskReporter

    Il est bien sûr important que tout le monde s’implique pour garantir un maximum de sécurité sur le lieu de travail. Mais comment faire pour que tout le monde s'implique dans le signalement de ces risques ? Correct, en rendant le signalement des risques aussi simple que possible et en le...
  • Ergonomie / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    L’ergonomie participative: comment peut-elle prévenir les TMS ?

    Un nouveau document de réflexion de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) étudie les avantages du recours à l’ergonomie participative (EP) – qui implique les travailleurs dans la planification et le contrôle des activités professionnelles – pour lutter contre les...
  • Thésaurus multilingue contenant la terminologie essentielle de la SST

    Le thésaurus multilingue de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) compose d’une liste de termes relatifs à la sécurité et la santé au travail (SST) présentés hiérarchiquement. L'outil contient également des synonymes et quelques définitions et est désormais...

Actualités et évènements

  • Award
    Award
    12.11.2020

    Les candidatures sont ouvertes pour les prix des bonnes pratiques “Lieux de travail sains"

    Dans le cadre des prix des bonnes pratiques 2020-2022, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) cherche à identifier des...
  • 05.05.2021

    Enquête européenne sur les conditions de travail 2021

    En raison de la pandémie de Covid-19, les entretiens en face à face ont dû être stoppés pour la dernière édition de l’enquête européenne sur les...
  • 04.05.2021

    Sur le blog: prévalence des TMS

    Des millions de travailleurs en Europe souffrent de troubles musculo-squelettiques (TMS), mais la prévalence de ces troubles varie fortement entre...